Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le sensible au coeur de l'art                     Le sensible au coeur de l'art
Sources (*) : Ah, l'art? Que des apories!               Ah, l'art? Que des apories!
Paul Cézanne - "Conversations avec Paul Cézanne, Edition critique présentée par P.M. Doran", Ed : Macula, 1978, p14

 

Rochers a Fontainebleau (Cezanne, 1865) -

En concevant l'oeuvre par son intelligence organisatrice, en la composant avec justesse, l'artiste révèle et objective sa sensibilité

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Audacieusement, je prends le risque d'une sorte de montage qui reprend les aphorismes que Léo Larguier attribuait en 1925 à Cézanne (pages 14 à 17 du livre de P.M. Doran) et quelques autres. Larguier affirme que ces aphorismes ont été recueillis directement soit par lui-même, soit par le fils de Cézanne.

Selon Cézanne, la critique d'art doit se fonder sur l'esthétique plus que sur les conventions littéraires. L'artiste se distingue par une sensibilité parfaite, qu'il concrétise et individualise par son art. Il ne faut pas confondre cette sensibilité avec l'émotion directe : la juste méthode organise les sensations dans une esthétique personnelle. L'artiste le fait avec joie. Son émotion se renouvelle par les oeuvres originales qu'il compose, en se servant d'un langage et d'une logique, en cherchant la plus grande adéquation avec le caractère et la grandeur de l'objet, la plus heureuse justesse de ton. L'artiste n'égalera pas la lumière naturelle sur la toile; mais il peut susciter l'impression qu'elle donne par une autre [lumière] et correspondante (p20, propos tenu à Jules Borély). En peignant d'après nature, il ne copie pas l'objectif, il réalise ses sensations (p36, opinion citée par Emile Bernard), il pénètre ce qu'il a devant lui. Le temps et la réflexion modifient peu à peu sa vision (p45). S'il persévère à s'exprimer le plus logiquement possible (p37), alors enfin la compréhension lui vient (Lettre à Emile Bernard).

L'art est une religion qui élève la pensée.

 

 

L'artiste réussit à susciter chez le spectateur une émotion toujours nouvelle.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Cezanne
IVocalEsthesie

LK.LLD

ArtQuid

FF.LFF

UOeuvreIntelligence

Rang = POeuvreSensibilite
Genre = MR - IA