Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, notre époque                     Derrida, notre époque
Sources (*) : Derrida, médias, télé - technique               Derrida, médias, télé - technique
Jacques Derrida - "Foi et Savoir, suivi de Le Siècle et le Pardon", Ed : Seuil, 2000, p23

 

Privilege d'une dominance (P. Fry er) -

Derrida, athéisme, athéologie

La mondialatinisation est une alliance étrange du christianisme, comme expérience de la mort de dieu, et du capitalisme télé-technoscientifique

Derrida, athéisme, athéologie
   
   
   
Derrida, l'alliance Derrida, l'alliance
Derrida, religion               Derrida, religion  
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida met en rapport ce qu'il appelle la mondialatinisation avec une thèse de Kant : La moralité pure et le christianisme sont indissociables dans leur concept [in : La religion dans les limites de la simple raison]. Il n'y a pas de morale pure, il ne peut y avoir qu'une morale chrétienne, car elle seule autorise une "foi réfléchissante" qui ne dépend d'aucune révélation mais de la raison pure pratique. Il y a là une logique formelle rigoureuse. Il faut se conduire comme si Dieu n'existait pas, comme s'il nous avait abandonnés. Il faut endurer la mort de Dieu pour assumer une responsabilité rationnelle et philosophique. Cette thèse peut être prise pour la "religion" d'aujourd'hui - le mot "religion" étant d'abord un mot latin qui n'a pas d'équivalent dans les autres langues européenes. L'universalisation, la mondialisation d'aujourd'hui qui prolonge la domination de l'Europe gréco-chrétienne, est étrangère aux deux autres monothéismes révélés, le judaïsme et l'islam - qui croient en un Dieu unique, vivant.

A partir de la logique mondialatinisée de la mort de Dieu, une surenchère dans l'abstraction se déploie (fondamentalismes, intégrismes, rigueur formelle, machinisme, hégémonie technoscientifique) - qui est à la fois surpuissante et en voie d'épuisement.

 

 

Jacques Derrida préfère le mot français "mondialisation" à l'anglais globalization, car nous vivons dans un monde, et non pas sur un globe (une terre). Le fait que les Américains tendent à traduire "mondialatinisation" par "globalatinization" montre la difficulté qu'ils éprouvent un monde qui ne serait pas global. La globalisation a conduit à une concentration sans précédent des richesses dans certaines régions, et à l'extinction de certains idiomes et langages dans d'autres. Jamais le monde n'a été si peu partagé et inégal. Il ne faut pas confondre l'universalité et la globalisation.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaCtp

GD.GGD

DerridaTeleTechne

MD.MMD

DerridaAtheisme

EE.LEE

DerridaAlliance

JF.FFJ

DerridaReligion

JM.LJM

U.mondialatinisation

Rang = M
Genre = MK - NG