Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, religion                     Derrida, religion
Sources (*) : Derrida, l'origine               Derrida, l'origine
Jacques Derrida - "Foi et Savoir, suivi de Le Siècle et le Pardon", Ed : Seuil, 2000, p28

 

-

Derrida, croyance, fiduciarité

Une révélabilité, plus originaire que la révélation, indépendante de toute religion, est peut-être le lieu d'origine de la foi

Derrida, croyance, fiduciarité
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida s'interroge sur la possibilité de définir la religion "dans les limites de la simple raison", comme disait Kant. Mais si cette limite elle-même est incertaine, si la religion ne peut pas être distinguée de la raison, si dans son origine et dans sa fin, l'idée de cette distinction reste chrétienne, alors comment poursuivre ce projet?

Supposons que l'origine de la "foi réfléchissante" au sens de Kant, c'est-à-dire la foi dans laquelle le sujet se donne à lui-même un principe d'universalisation, indépendamment de l'expérience, soit une faculté subjective et transcendantale : la révélabilité (Offenbarkeit). Cette faculté serait plus originaire que la révélation (Offenbarung) en tant qu'événement. L'événement (historique) de la révélation ne ferait que révéler cette révélabilité. L'invisibilité de la lumière originaire se révélerait dans la visibilité. Heidegger pourrait avoir hérité de cette conception. Mais lui aussi restait pris dans la tradition luthérienne.

L'aporie de notre temps, concernant la religion, c'est que la révélabilité dans sa forme la plus abstraite pourrait être à l'origine et de la révélation (religieuse) et aussi de la raison, de la science. De la lumière divine aux Lumières, il n'y aurait qu'une seule source, mais aporétique. Le lieu d'origine de la foi ne serait pas indépendant de la foi. C'est ce qui conduit Derrida à s'interroger sur un autre lieu d'origine : le désert dans le désert.

Il ne faut pas, dans cette formulation, prendre le mot "révélation" au sens strictement religieux. Tout ce qui est clair, évident, manifeste, tout ce qui apparaît publiquement en lumière, tout ce sur quoi on peut compter avec confiance peut être dit révélé ou révélable. Cette évidence, qu'on peut comparer au Dit lévinassien, dépend d'une révélabilité, d'un Dire, d'un témoignage ou d'une foi. Mais si, inversement, le Dire dépend du Dit, il y a oscillation entre les deux : aporie, comme dit Lévinas.

 

 

Photo © D.R.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaReligion

EE.LRC

DerridaOrigine

GF.LLF

DerridaCroyance

DJ.LJD

T.origine

Rang = L
Genre = MH - NG