Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le témoignage                     Derrida, le témoignage
Sources (*) : L'oeuvre ne dévoile nulle vérité               L'oeuvre ne dévoile nulle vérité
Jacques Derrida - "Foi et Savoir, suivi de Le Siècle et le Pardon", Ed : Seuil, 2000, pp96-7

 

La place du temoin (A. Roche- Ra bell, 2006) -

Derrida, le performatif

Le témoignage est à la confluence des deux sources de la foi : en promettant la vérité par-delà toute preuve, il atteste de l'indemne (sacralité) et du fiduciaire (croyance)

Derrida, le performatif
   
   
   
Derrida, religion Derrida, religion
Derrida, vérité               Derrida, vérité  
Derrida, croyance, fiduciarité                     Derrida, croyance, fiduciarité    

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Il y a, selon Jacques Derrida, deux sources de la religion, irréductibles l'une à l'autre. Ces deux sources, quoique distinctes, proviennent elles-mêmes d'une source unique, d'un lieu d'origine indépendant de toute religion. Leurs multiples figures se croisent ou se rencontrent dans le témoignage ou l'attestation [c'est dire l'importance, pour Derrida, de cet acte parmi les actes de parole]. "Dans le témoignage, la vérité est promise par-delà toute preuve, toute perception, toute monstration intuitive" écrit-il, ce qui engendre et invoque la place de Dieu. Je demande à l'autre de croire l'autre que je suis. Que je sois de bonne ou de mauvaise foi, moi seul puis en témoigner. Cette fiduciarité élémentaire est engagée dans toute adresse à l'autre et conditionne tout lien social et toute performativité, tout ce qui, par structure, exige un acte de foi. La bonne foi, promise ou requise, ne va pas sans répétition (itérabilité) ni calcul.

La place du témoin est unique, irremplaçable. "Crois à ce que je dis comme on croit à un miracle" peut-on dire, même pour l'expérience la plus ordinaire. Il suffit que j'atteste de n'importe quelle chose, vraisemblable ou pas, et j'occupe cette place (qui est aussi celle de l'axiome). Il faut y croire. Rien ne peut la supprimer, ni désenchantement, ni rupture du lien social.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaTemoin

CC.LOO

ArchiOeuvreVerite

LD.LLD

DerridaPerformatif

JD.LDD

DerridaReligion

BM.LMM

DerridaVerite

IF.LIF

DerridaCroyance

EJ.LEH

U.témoin

Rang = N
Genre = MK - NG