Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 

 
     
L'errance ne trompe pas                     L'errance ne trompe pas
Chronologie d'une autre perspective               Chronologie d'une autre perspective

 

Le pelerinage de San Isidro (Francisco Goya, 1820) -

Le pélerinage de San Isidro (Goya, 1820-23)

   
   
   
                 
                       

logo

 

Pas de discours, pas de rhétorique, pas de religion particulière. En haut des crêtes, ils se suivent sans se croiser. Ils vont tous dans la même direction parce qu'ils sont tous également égarés. Chacun est tourmenté par sa propre inquiétude. Il n'y a pas de perspective unique : autant de points de fuite que de bouches.

 

 

23 ans après le Grand Bouc, dont la facture est ressemblante, ce tableau signe l'émergence de l'espace vocal. Le spectre, qui était visible (quoique de dos) et qui était encore intégré dans une iconographie traditionnelle (la messe noire), est maintenant intériorisé par chaque individu de la foule. On ignore vers quelle divinité ou quel saint se dirige le pélerinage, et ça n'a pas d'importance. De toutes façons le but est invisible et innommé. C'est un revenant. Ils n'arriveront pas dans un lieu de culte, mais dans un abîme qui est notre propre regard. L'horizon est bouché, fermé par les montagnes et les nuages (comme il le sera 40 ans plus tard par les bornes urbaines des tableaux de Manet). Il n'y aura pas de retour.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Goya
VoixErrance

IP.LIP

ArtChrono

1820.GO.YAI

zi_1820_Goya_SanIsidro

Rang = zi_Goya_PelSanIsidro
Genre = A -