Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la peinture                     Derrida, la peinture
Sources (*) : Derrida, la circoncision               Derrida, la circoncision
Jacques Derrida - "Circonfession", Ed : Seuil, 1991, p110

 

La circoncision (Fra Angelico, 1450) -

On n'a jamais peint le pénis circoncis du Christ

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Peindre le pénis circoncis du Christ pourrait être la tâche que Derrida s'assigne. Il l'appelerait Troisième circoncision ou troisième alliance. Une peinture inouïe, une oeuvre nue comme un gland, dépourvue de tout anneau protecteur. Nous serions tous des Catherine de Sienne, anorexiques, indifférents à la nourriture mais abreuvés du sang d'une blessure toujours ouverte, d'une différance. Derrida se vante d'être le seul philosophe qui ait osé décrire, de manière concise et détaillée, son propre pénis. Il l'avait promis, il l'a fait, ce qui décale la lecture que nous pouvons faire de ses écrits portant sur des philosophes respectables comme Platon, Descartes ou Kant, car cette description est impossible dans la langue usuelle de la philosophie, il faut en inventer une autre, une autre langue et une autre syntaxe - qu'il faudrait aussi pour parler du nom de dieu.

-------

On peut rapprocher cette phrase de la peinture d'Adami qui représente Jacques Derrida en poisson (symbole christique et aussi phallique). Noyée est le titre de la peinture. Le titre est tiré d'un poème de jeunesse de Derrida, qui rebaptise le dessin préparatoire Ich. Au moment où l'on tire le poisson, quand on le sort de l'eau, il est encore vivant. Il bouge toujours! Le hameçon déchire sa gueule, le sang coule. Symbole du silence, il vient dans le langage et en meurt. Ça résiste à la compréhension, ça ne tient pas dans le discours. C'est infigurable, irréductible en iconographie. Ce serait cela, la troisième alliance : avec ce qui ne peut ni se dire, ni se figurer.

 

 

Par une étrange inversion, L'Origine du monde, qui montre le sexe nu de la femme, est devenu le tableau le plus connu de Courbet. Si ce qui pouvait passer pour une transgression est devenu la norme, c'est peut-être parce que ce sexe-là, cette vulve, n'est pas circoncisable. Elle se conforme mieux à l'idéal de transparence de la modernité.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaPeinture

VS.LIS

DerridaCirconcision

RS.GLS

W.Christ

Rang = Q
Genre = MR - IA