Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la circoncision                     Derrida, la circoncision
Sources (*) : Derrida, exappropriation               Derrida, exappropriation
Jacques Derrida - "Circonfession", Ed : Seuil, 1991, pp149-150

 

Autofellocirconcision (Gil Aelligam, 2012) -

Derrida, auto - affection

Dans l'"autofellocirconcision" derridienne, le propre se reconnaît comme frappé d'exappropriation

Derrida, auto - affection
   
   
   
Fellation, parole Fellation, parole
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Il dit une première fois, énigmatiquement "le circoncis est le propre" (p145), c'est daté du 30-12-76, et il répète le lendemain, le 31-12-76, "pour se rendre encore plus propre, c'est-à-dire circoncis". Ce n'est pas à prendre au premier degré. La circoncision n'est ni une purification, ni un nettoyage, ni une ablution. C'est qu'il y a du propre, ce qui est encore plus surprenant de la part de Jacques Derrida. Ne serions-nous pas, tous autant que nous sommes, circoncis ou non, du jour de notre naissance, frappés d'exappropriation, comme une sorte de faute originelle?

Et d'abord, autofellocirconcision, est-ce que c'est un concept ou un fantasme? Si c'est un fantasme, il s'énonce à peu près comme suit : Je me circoncis moi-même de mes propres lèvres, je me suce, j'avale le sang, le sperme et le vin. C'est le résultat d'un déplacement : d'abord sa mère, puis le circonciseur, puis lui-même. Homosexualité impossible qui remonte de l'enfance.

---

 

 

- Léo : Autofellocirconcision, faut-il vraiment prendre au sérieux un tel concept?

- Pascual : Et pourquoi pas? Tout peut faire concept, y compris cette auto-affection. Pour celui qui en est affecté, elle est aussi originaire que celles de la voix et du temps. C'est une pliure sur soi (le mohel de moi-même plié en deux), un dédoublement, le recrachement d'un anneau (le prépuce), le signe d'une alliance avec l'extérieur, avec l'hétérogène.

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaCirconcision

GV.KLV

DerridaExaprop

LX.LLC

DerridaAutoAffection

GF.LGF

ProFellation

VP.LVP

UAutofellocirconcision

Rang = QAutofellocirconcision
Genre = DET - DET