Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la circoncision                     Derrida, la circoncision
Sources (*) : Derrida, l'autre               Derrida, l'autre
Jacques Derrida - "Circonfession", Ed : Seuil, 1991, pp197-8

 

L'icirconcision (Gil Aelligam, 2011) -

Derrida, l'art, l'oeuvre

L'oeuvre derridienne, autobiothanatohétérographique, est la mise en oeuvre de ce qu'il nomme "ma" circoncision

Derrida, l'art, l'oeuvre
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida cite, en 1991, une page de carnet écrite en 1977 : "voilà ce que signifie sans doute ”mettre en oeuvre Ça, "ma" circoncision, énorme monument narcissique avec ceci, ci devenant ici l'abréviation, ciseaux, scie, si (if), si (mais oui, non pas non), s'il, cil [...] mettre en oeuvre ça, ci, Sassi le chanteur juif qui hantait toutes les fêtes religieuses d'Alger, le monument narcissique de mon dernier enfant, le troisième, celui que je n'aurai pas eu, la fille, c'est s'il, au fond du désespoir, du blasphème et du parjure, immense remontée du désir sublime pour Ci, le soir alors que tout autre chemin m'est coupé, réfléchir sur ceci que, même en cas d'échec, plus que probable, puisque je ne vivrai plus longtemps de toute façon, c'est sur ce ci, la "ma" circoncision, que se rassemble l'opus autobiothanatohétérographique ininterrompu, la seule confidence qui m'ait jamais intéressé, mais pour qui? question à laquelle mon incapacité à répondre donne la mesure de ce qui me divise et m'aura empêché jusqu'ici d'aimer, ...( 13-10-77)".

Dans cet immense monument (ou tombeau) qu'est son oeuvre, qu'est-ce qui serait mis en oeuvre? Ce serait "Ça", "ma" circoncision écrit-il, avant de reprendre en détail la répétition ou réitération des "ci" dans ce mot français, jusqu'au "C'est s'il" qui aurait peut-être été le prénom de sa fille virtuelle, Cécile - afin qu'elle aussi ait un "ci" dans son nom, qu'elle aussi soit circoncise. Ce qui est mis en oeuvre, c'est "ceci", quoi? ce qu'on ne peut plus voir ni désigner, "ma" circoncision qui renvoie à un "je" scriptural, toujours déjà effacé, comme le modèle du dessinateur qui disparaît en principe dès que le crayon trace son trait. Il aura fallu qu'il désire infiniment ce "Ci" auquel il ajoute même une majuscule pour s'extraire du désespoir, du blasphème ou du parjure ou la scène fantasmatique de la circoncision d'un échec de la circoncision, racontée page 182, l'aura plongé.

 

 

La circoncision est à la fois, pour Derrida, un monument narcissique (ma circoncision) et un désir sublime, un désir de mort, le désir de rejoindre sa mère mourante [qui n'est pas sans résonance oedipienne, car ce désir va avec la rupture de toute filiation].

Le mot important ici est "oeuvre". Il s'agit des écrits de Jacques Derrida le philosophe, une oeuvre unique, ininterrompue, "autobiothanatohétérographique" [mot regroupant toutes ses théories : auto-affection / survie / pulsion de mort / heteros / archi-écriture ou encore dédoublement / débordement, cloison interne / remplacement], toutes ces constructions successives, ces opus, renvoient au terme obsédant de la circoncision ainsi définie : une altérité qui, comme le prépuce, a été jetée définitivement, est imprononçable sauf à se diviser, à se couper elle-même en deux (le I, et le point sur le i).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaCirconcision

IO.LIO

DerridaAutre

UN.LUN

DerridaArt

XC.LLK

XCirconcision

Rang = XOCirconcision
Genre = DET - DET