Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Espace figural / discours                     Espace figural / discours
Sources (*) :              
Jean-François Lyotard - "Discours, figure", Ed : Klincksieck, 1974, pp51-2

 

Qu'elle est belle la mere jaune (Peter Sau l, 1966) -

La figure-image (qui exprime le sens) et la figure-forme (hors langage) se redoublent l'une l'autre dans l'espace figural

   
   
   
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

Pour tenir son objet tout en le maintenant à distance, le discours ouvre dans le sensible un espace de désignation. Le non-langage (figure-forme) y est présent dans le langage et lui confère son expressivité. Mais pour que l'altérité de l'objet ne soit pas enfermée dans le discours, il faut une image non-dialectique, non linguistique, au bord du discours.

Pour accéder à ce redoublement, il faut laisser être le désir - ce que refusait Hegel.

-------

Dans ce tableau, on reconnaît la figure-image de la mère, avec ses gros seins et sa vulve serrée. Mais la forme s'en prend violemment au sens : à la place des poings elle a des boulets à pointe, à la place d'un regard aimant elle vous transit de haine. Cette mère magnifique (beautiful) me déforme à son tour. Elle me stupéfait, fait de moi un zombie dont les yeux sortent des orbites. Je m'envole, mais je ne lui échappe pas. Ce qui reste de moi, une figure-forme défigurée, ne se réfère plus à aucune image.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Lyotard
FigureDiscours

ED.LED

T.figuration

Rang = N
Genre = MK - NG