Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Soutine peint ce qu'il ne dit pas                     Soutine peint ce qu'il ne dit pas
Peinture, cri, invocation               Peinture, cri, invocation

 

Le petit patissier (Sou tine, 1919) -

Entendre l'autre

Une vaste oreille rouge engloutit notre regard

Entendre l'autre
   
   
   
                 
                       

logo

 

Ce serait le tableau élémentaire de Soutine. Comme il y a une table élémentaire des éléments chimiques, on trouve ici la figure soutinienne de base : une énorme oreille rouge, dissymétrique, qui fonctionne comme l'un des points de fuite du tableau. Le second point de fuite (car chez Soutine rien n'est simple, rien n'est unique) est l'autre objet rouge, énigmatique, qu'il serre entre ses deux poings (on retrouve ce même objet rouge dans toute la série des pâtissiers, par exemple celui-ci). Un sac fermé, dissimulant un monde caché, est l'écho d'une surface ouverte tendue vers l'univers (on peut fermer le sac, mais il est impossible de fermer son oreille). Ce tableau a quelque chose d'un Matisse ou d'un Vuillard. Les décors du fond résonnent dans le motif. Toutes les courbes sont unifiées, même celles de la chaise. Mais quelque chose d'autre nous affecte. Quelque chose d'inquiétant vient en plus, qui passe par l'horizontale des deux yeux et la verticale du nez, quelque chose d'inconnu qui semble faire beaucoup de souci au petit pâtissier.

Le jeune homme nous regarde d'un air sérieux. Il ne semble pas se douter de ce qui est fait à partir de ce qui n'est pas son image, mais son être, sa chair. Les photos dont nous disposons de Rémy Zocchetto montrent un regard grave qui ressemble à celui saisi par Soutine; mais les oreilles ont été métamorphosées. Elles sont le trait principal du tableau, celui qui a probablement convaincu M. Barnes que Soutine était un génie. Ces oreilles mouvantes comme des sables sont le coeur même de sa singularité.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Soutine
SoutineParcours

GP.LAO

SoutineArtCri

HG.LGG

ProAudition

FR.LFR

zi.1919.Soutine.HaÏmGenre = MJ - NA