Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le rien, khôra                     Derrida, le rien, khôra
Sources (*) : Derrida, le lieu, avoir lieu               Derrida, le lieu, avoir lieu
Jacques Derrida - "Khôra", Ed : Galilée, 1993, p63

 

La khora d'eau (Nikita Bavel, 2012) -

Khôra est la place même, la place irremplaçable qui fait parler, comme Socrate

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Comment parler d'un lieu (Khôra) insituable car il ne peut s'articuler dans aucune des oppositions admises par le discours (sensible/intelligible, être/néant, logos/mythos, etc...)? Platon utilise un procédé qu'on pourrait dire rhétorique : il parle d'autre chose, par exemple des gardiens de la Cité qui n'ont rien en propre ou des enfants séparés de leurs père et mère (expropriés). Il se situe lui-même comme un peintre, un poète, un imitateur ou un sophiste, il se range parmi ceux qui errent de lieu en lieu, sans domicile propre. Il s'adresse à ceux qui sont du côté de la philosophie ou de la politique (du logos) à partir d'un non-lieu. Ce sont les simulateurs, ceux qui s'excluent de la société, qui peuvent rendre la parole à ceux qui y appartiennent. Il faut partir d'un lieu sans place, d'un réceptacle indéterminé (Khôra) pour que la vérité puisse prendre place en elle. Socrate s'efface, il efface en lui tous les types, tous les genres, pour assigner leur place à ses interlocuteurs. Il s'institue lui-même en réceptacle de tout ce qui va désormais s'inscrire. Il accueille le discours pour le rendre. Il n'occupe pas la place de Khôra, mais il répond à son nom.

 

 

Il n'y a pas de substitut possible à cette place, pas de tenant-lieu, pas de suppléant [pas même la mère]. Elle est le lieu, et aussi le non-lieu car non localisable, non substituable. Ce n'est pas un centre ni un signifié (au sens de la métaphysique), c'est une place (vide).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaRien

DF.LDF

ProLieu

DE.LED

T.tenantlieu

Rang = K
Genre = DET - DET