Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Discord, disjointure                     Discord, disjointure
Sources (*) : Derrida, le rien, khôra               Derrida, le rien, khôra
Jacques Derrida - "Khôra", Ed : Galilée, 1993, p68

 

Sans Titre (Ar taud, 1921) -

Khôra est un abîme ouvert dans le mythe général, a-logique et anachronique, qui précède ou excède ses oppositions

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Cet abîme ouvre dans l'être, entre le sensible et l'intelligible (les dimensions du cosmos auxquelles nous pouvons accéder) un troisième genre qui n'appartient ni au logos, ni au mythe. C'est un espace vide, mais qui n'est pas le vide. Dans le Timée, Socrate ne peut parler de ce lieu insituable dans un discours qu'en procédant à une mise en abyme de sa propre place : il n'est plus le philosophe, mais le sophiste ou le poète. Il met en scène une narration où son énonciation semble disparaître là même où elle apparaît, où celui qui tient le discours ne se distingue pas de celui auquel la parole est adressée. Cette mise en abîme n'est pas seulement un procédé d'écrivain. C'est un programme, une logique. Khôra est un jeu instable, une fiction qu'on ne peut pas prendre au sérieux, une image, une recherche ludique de la vraisemblance. Le raisonnement qui y conduit ne peut être qu'onirique et bâtard. Ce lieu, on l'appelle par son nom car on ne peut le décrire. Les récits fictifs s'emboîtent les uns dans les autres car il n'y a pas d'autre moyen d'en parler.

Le Timée ouvre l'abîme, puis le ferme par un discours encyclopédique sur l'être : les éléments, les corps, la physiologie.

Il ne faut pas se précipiter en l'identifiant au chaos [biblique] (p45).

-------

Dans Khôra, il n'y a ni temps ni ordre [comme dans la différence de Jean-François Lyotard].

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
ProDiscord

LK.LLK

DerridaRien

DI.LLI

T.béance

Rang = J
Genre = MJ - NA