Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Cézanne, la promesse                     Cézanne, la promesse
Sources (*) : 1890 - 1910, le tournant               1890 - 1910, le tournant
Jean-François Lyotard - "Discours, figure", Ed : Klincksieck, 1974, p163

 

Pommes vertes (Cezanne, 1873) -

La Renaissance et ses miroirs

Nous appartenons à la révolution cézannienne et freudienne des années 1880-1930 grâce à laquelle nous pouvons comprendre celle de la Renaissance

La Renaissance et ses miroirs
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Cézanne déconstruit l'espace représentatif construit dans le premier quart du quinzième siècle. Sans le miroir de la Renaissance, le renversement n'aurait pas été possible.

L'impressionnisme s'est contenté de noyer dans la lumière les tracés régulateurs que Cézanne tente de surmonter. Son travail n'est pas qu'un jeu plastique, c'est un rapport au désir et à la censure. Il est comme l'inconscient du psychanalyste : à l'écoute de l'écriture de ses prédecesseurs. Cette écoute [comme celle de Freud] n'est possible qu'à partir de la mutation profonde du figural expérimentée à son époque.

Pour analyser la révolution cézannienne [4 n = 2 x 2 ponts], Lyotard prend appui sur un corpus qui date de cette période : Saussure, Frege, Mallarmé, Lhote, Klee, ... Ce corpus appartient à l'histoire de l'Occident qui est aussi celle de la Renaissance.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Lyotard
CezanneParcours

WN.LNN

ArtMDD

CE.LCE

ProRenaissance

NG.LLG

WRevCez

Rang = N
Genre = MR - IB