Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Van Gogh, les souliers                     Van Gogh, les souliers
Van Gogh, la loi de l'excès               Van Gogh, la loi de l'excès
Pierre Delain - "Buées blanches sur le quai de l'Idve", Ed : Guilgal, 1988-2016, Page créée le 12 janvier 2008

 

-

[De l'année où il commence à peindre (1881) à celle où il se suicide (1890), Van Gogh peint des souliers]

   
   
   
                 
                       

logo

 

Vincent Van Gogh était un infatiguable marcheur. Il s'est beaucoup déplacé à pied - et pas seulement par manque d'argent. Partout où il allait, il marchait. Y a-t-il un lien entre cette particularité et le fait qu'il ait peint de nombreux souliers? On en recense une dizaine : Nature morte avec chou, sabots et pomme de terre (1881), Nature morte : bouteilles, pots, sabots (nov-déc 1884), Nature morte avec casserole en terre, bouteille et sabots (1885), Trois paires de souliers (1886), Vieux souliers aux lacets (1886), Paire de souliers noirs (1887), Paire de souliers sur fond bleu (1887), Les Souliers (1887), Nature morte : Souliers (1888), Paire de sabots en cuir (début mars 1888), La Sieste (1890).

Ces souliers ont fait l'objet d'une correspondance entre Martin Heidegger et Meyer Schapiro. C'est le début d'une longue postérité philosophique qui passe, entre autres, par Jacques Derrida et Fredric Jameson.

Pour Heidegger, ces souliers sont ceux d'une paysanne. La fatigue du labeur s'inscrit dans leur intimité, dans leur rude et solide pesanteur. Elles appartiennent à la terre. Ce qui nous est montré n'est pas une reproduction ni un produit utile, c'est une chose dans sa vérité. Cette vérité est à l'oeuvre dans un combat entre dévoilement et dissimulation, entre ouverture d'un monde et clôture de la terre, entre ce qui est présent et ce qui est là sans être présent. Si monde et terre parviennent à l'éclosion, il y a beauté. Telle est l'essence de l'art.

Schapiro prend le contre-pied de Heidegger. Ces souliers sont tout simplement ceux du peintre. Ils sont usés, mais le caractère paysan de "la fatigue des pas du labeur" n'y est pas évident. A l'exposition de mars 1930 à Amsterdam qu'Heidegger a visitée, il n'y avait que les Vieux souliers aux lacets et les Trois paires de souliers. Ni l'un ni l'autre ne ressemble à des souliers de paysanne. En réalité Heidegger a projeté sur les images qu'il commentait sa propre sensibilité, son propre attachement à la glèbe comme assise de la société.

Mais Schapiro, citadin déraciné, ne projette-t-il pas lui aussi sur ces chaussures ses propres identifications? Il les fait parler, il leur fait dire sa propre vérité. Derrida fait remarquer que les deux souliers ne font pas paire. Ils sont dépareillés. Anonymes, vidés, ils boîtent et n'appartiennent à personne : pas même à celui qui signe le tableau, l'artiste Van Gogh. Ils sont hantés par une présence qui les a quittés. Par leur usure, leur déréliction, ils restituent la perte attachée à toute image, à toute peinture. S'ils se présentent en série, c'est qu'on ne peut pas les enfermer dans un discours, une limite. Se présentant comme oeuvre d'art, ils sont le reste d'un vêtement qui n'enveloppe plus rien.

Peints avec réalisme, ils font corps avec le peintre, ils expriment sa souffrance, ses sentiments et ses rêves. Nous pouvons les interpréter comme des autoportraits, mais cela ne les épuise pas.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Les chaussures de Van Gogh sont hantées, elles sont la revenance même

-

On peut, dans les "Souliers" de Van Gogh, repérer la différence entre ce qui est là, présent (l'étant) et ce qui est là sans être présent, en connivence avec la hantise (l'être)

-

La toile de Van Gogh - une paire de souliers de paysans - est l'ouverture de ce que le produit est en vérité : une chose

-

Dans l'oeuvre d'art, c'est la vérité qui est à l'oeuvre

-

La peinture rend, restitue, réajuste ou complète ce qui s'est retiré, hors d'usage, hors du tableau

-

Ce qui va par deux n'est pas nécessairement une paire : comme les chaussures de Van Gogh, ça ne marche pas, ça boîte

-

Les chaussures de Van Gogh sont le support anonyme, vidé, d'un sujet absent dont le nom revient hanter la forme ouverte

-

[On ne peut arrêter le mouvement de sérialité différentielle des tableaux de chaussures de Van Gogh]

-

Les "Vieux souliers aux lacets" de Van Gogh sont un reste, un supplément pur, sans rien à cadrer ni à suppléer : un parergon sans ergon

-

En vérité, les souliers de Van Gogh font parler, jusqu'au fou rire et à l'hallucination

-

Heidegger a projeté sur les souliers de Van Gogh son propre attachement à la terre

-

Heidegger et Schapiro veulent tous deux s'approprier les chaussures peintes par Van Gogh

-

L'oeuvre d'art nous fait savoir ce qu'est en vérité la chose

-

Van Gogh commence à peindre à l'âge de 28 ans

-

Le sabot de Van Gogh est le plus intime des objets

-

Van Gogh peint ce qui reste d'une présence oubliée (Casserole, bouteille et sabots)

-

Les souliers de Van Gogh, abandonnés, témoignent de la dignité de l'humain

-

Les Vieux Souliers de Van Gogh, disparates et dépareillés, nous laissent dire ce qu'ils sont

-

Les Souliers sont pour Van Gogh des êtres qui viennent au-devant de lui et lui parlent

-

Les Souliers de Van Gogh jouent sur la proximité du voyeur, dont ils tirent l'intensité de leur présence

-

Chaque coup de pinceau de Van Gogh sur la toile est pire qu'un événement

-

Dans des sabots vides, on peut imaginer lire un monde, mais ils ne sont rien d'autre que ce qu'ils sont

-

Quelques mois avant sa mort, Van Gogh continue à peindre des souliers

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

PDel
VanGoghSouliers

AA.BBB

VanGoghParcours

SB.LSB

HS_VanGoghSouliers

Rang = OS_Souliers
Genre = -