Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Hypermoderne : le moderne au carré                     Hypermoderne : le moderne au carré
Sources (*) : Dissociations contemporaines               Dissociations contemporaines
Gilles Lipovetsky - "L'écran global, Culture-médias et cinéma à l'âge hypermoderne, avec Jean Serroy", Ed : Seuil, 2007, p51

 

-

L'espace de dissémination

[L'hypermodernité n'est pas une post-modernité : c'est une modernité au carré où tout s'extrêmise et devient vertigineux, hors limite]

L'espace de dissémination
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Vers la fin des années 1970, un nouveau palier de la modernité a été franchi. Le mot "post-moderne" laisse entendre que la fin des utopies et des avant-gardes est aussi la fin de la modernité. Il n'en est rien. Au contraire la modernité est livrée à une spirale hyperbolique, une escalade dans les sphères de la technologie, de la vie économique, sociale et individuelle : la numérisation, le cyberespace, les flux financiers, les mégalopoles, la pornographie, les addictions. Cette dynamique d'ultra-modernisation est à l'oeuvre dans le cinéma : explosion des coûts, financiarisation d'un côté, multiplication des films pauvres de l'autre côté. Les inégalités de revenus entre acteurs ne cessent de s'amplifier. Partout se renforce l'écart entre les gagnants et les perdants. Quand l'offre est surabondante, les contraintes de marketing conduisent à sortir les fllms à gros budgets simultanément dans le monde entier. La plus grande partie des recettes en salles est réalisée au cours des premières semaines de sortie. Le succès hypermoderne, c'est : "tout de suite ou jamais". Il est concentré sur un nombre de films de plus en plus restreint. Plus l'offre s'accroît et plus le nombre de films qui contribuent à la fréquentation diminue.

Le clip musical concentre à l'extrême les traits hypermodernes.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Le clip musical est l'expression typique de la logique hyper : image-excès, image-multiplexe, image-distance

-

L'histoire du cinéma est marquée par quatre moments de la modernité : primaire, classique, moderniste et hypermoderne

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Lipovetsky
HyperModerne

AA.BBB

CtpDiscord

CH.LHH

MQiEDiss

FE.LFE

GM_HyperModerne

Rang = M
Genre = -