Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La peinture vient en plus                     La peinture vient en plus
Sources (*) : La peinture excède le signe               La peinture excède le signe
Hubert Damisch - "Huit thèses pour (ou contre?) une sémiologie de la peinture", Ed : ronéotypée, , Thèse 8-2

 

Homme au parapet (Georges Seurat, 1881) -

Il faut penser la peinture dans l'écart entre lisible et visible, écart qui produit une plus-value - par différence avec l'image et constitution d'une textualité spécifiquement picturale

   
   
   
                 
                       

 

En n'empruntant que les seules ressources de la peinture, au plus près de la perception, l'art de Cézanne ou de Seurat ne cherche pas en priorité à opposer ce qu'il donne à voir et sa ce qu'il donne à entendre (sa signification). Il favorise une régression à un moment génétiquement antérieur au symbolique. Il produit un effet psychosomatique antérieur qui reconduit le sujet à un moment où se met en place l'articulation de la couleur et du phonème. La couleur, dans une position d'extériorité par rapport au signe et à la représentation, fonctionne comme supplément à l'intérieur du symbolique. L'icône, alors, ne se laisse ni penser, ni interpréter. Comme dans le travail du rêve, l'effet produit joue des écarts entre ce qui peut être montré, figuré, mis en scène (le visible) et ce qui peut être dit, énoncé, déclaré (le lisible). C'est cet écart qui produit une plus-value iconique : d'autres vérités concernant l'objet que celles que sa construction permet de découvrir. La textualité picturale est comme tissée de visible et de lisible.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Damisch
PeintureSurplus

FE.GAO

PeintureSigne

IT.LIT

T.ecart

Rang = O
Genre = MR - IB