Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le sujet, le moi                     Derrida, le sujet, le moi
Sources (*) : Derrida, le deuil               Derrida, le deuil
Jacques Derrida - "Le Toucher, Jean-Luc Nancy", Ed : Galilée, 2000, p31

 

Psyche (Rodin, 1898) -

Derrida, reste, restance

Il faut, aujourd'hui, faire son deuil de Psychè - c'est-à-dire du sujet en tant qu'il reste - car elle est expropriée, elle n'est plus un principe de vie

Derrida, reste, restance
   
   
   
Psychè, étendue Psychè, étendue
Derrida, l'esprit               Derrida, l'esprit  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

C'est Freud qui en fait le constat. Psychè est étendue, n'en sait rien. Jean-Luc Nancy l'imagine entourée d'hommes en deuil. Ils la regardent mais ne la touchent pas, comme si elle était morte. C'est insoutenable. Ils l'entourent, ils cachent leur visage. De quoi portent-ils le deuil? Du sujet. Psychè est presque morte [presque seulement], et pourtant la scène est posthume. Elle n'est pas ce qui reste du sujet, mais le sujet en tant qu'il reste, qu'il repose. Elle ne le sait pas, mais elle le reste.

En quoi tout cela a-t-il à voir avec aujourd'hui, notre époque? C'est l'héritage d'Aristote qui est en cause, à propos de son texte Peri Psychè (qu'on traduit généralement par De Anima, De l'âme). Penser, c'est toucher à l'intouchable. Le souffle, l'âme vivante, ouvre-t-elle à la connaissance de la vérité? De la nature? L'intellect peut-il se penser lui-même? Pour Aristote, Psychè est la pure vie du vivant, mais Jean-Luc Nancy la traite comme une morte.

 

 

Ainsi procèdent les langages modernes, les discours de notre temps : par la technique, la prothèse, opère un principe d'expropriation. La mort, l'autre et le temps écartent le principe de vie. Ils introduisent dans le corps, la chair, des substituts métonymiques. C'est ainsi qu'il faut faire son deuil de Psychè, pas tout à fait morte.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaSujet

GD.LGD

DerridaDeuil

JJ.LJJ

DerridaRestance

GD.LGD

PsycheEtendue

ME.LME

DerridaEsprit

MG.LLK

VPsychè

Rang = L
Genre = IA -