Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
L'image chrétienne imite l'infigurable                     L'image chrétienne imite l'infigurable
Sources (*) : Georges Didi - Huberman               Georges Didi - Huberman
Georges Didi-Huberman - "Fra Angelico, Dissemblance et figuration", Ed : Flammarion, 1995, pp11-12

 

-

L'énigme de la figure

[La peinture chrétienne n'imite pas l'aspect visible des choses, mais des figures mystérieuses, irreprésentables]

L'énigme de la figure
   
   
   
Mystère de l'Incarnation Mystère de l'Incarnation
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Parler du sujet d'un tableau de la Renaissance, de ses motifs, de son thème, expose à l'erreur ou à l'incohérence. Ce qui y est représenté n'est pas (seulement) un récit, un objet du monde visible ou une notion abstraite, mais un mystère. On en trouve les traces dans les ciels bleus de Giotto, les taches rouges (Noli me tangere), blanches (Mise au tombeau) et les surfaces étranges qui parsèment les oeuvres de Fra Angelico, des pans de sa Conversation sacrée à l'escalier du Couronnement de la Vierge. Les frères du couvent de San Marco où il était dominicain ne lisaient pas ces peintures comme des bandes dessinées, ils y recherchaient des indices d'une figure non visible, une figure dissemblable, indéterminée, déplacée par rapport au contenu ou au thème iconographique auquel nous avons tendance aujourd'hui à nous limiter. Entre l'image et le texte, il n'y avait pas correspondance, comme le souhaiterait l'iconologie panofskyenne, mais déplacement, écart. Dans certains cas, il s'agit d'allégories dont les défigurations et les déformations sont explicables, mais dans d'autres, on ne peut pas traduire l'image en contenu ni la projeter dans une signification.

La peinture religieuse tire sa nécessité d'une énigme non résolue, celle de l'Incarnation. Elle est le vestige de confins inaccessibles. C'est un champ d'exégèse qui joue du déplacement, de l'entrelacs, de l'équivoque.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Dans la peinture chrétienne, l'humain est voué au dissemblable et Dieu à l'infigurable

-

La peinture ne procède pas par mode d'image, mais par mode de vestige

-

Face au judaïsme biblique et au paganisme antique, le mystère de l'Incarnation a donné forme et originalité au monde chrétien des images

-

L'incarnation chrétienne est une défiguration symptômatique du corps

-

Tout ce qui fait tache en peinture indique un mystère et agit comme symptôme

-

Fra Angelico nommait "figurae" les taches dont il parsemait ses oeuvres : zones destinées à susciter en notre mémoire le plus profond mystère

-

Sainte Conversation, dite La Madone des ombres - version complète de la fresque avec pans (Fra Angelico, couvent de San Marco, vers 1443)

-

Les pans de peinture situés sous la Sainte Conversation - fresque dite la Madone des ombres (Fra Angelico, vers 1443) - sont des surfaces d'intercession

-

Fra Angelico entend par "figure" le contraire du figuratif : des zones électives de défiguration relative, qui surgissent dans un entre-deux

-

Dans les blancs de Fra Angelico se déplacent et se métamorphosent les figures du mystère chrétien

-

Fra Angelico figure les stigmates du Christ par des indices, des taches ou des traces ("Noli me tangere", cellule 1 du couvent de San Marco, vers 1440)

-

Pour être efficace, l'image doit intégrer en elle le dissemblable

-

Dans une figure indéterminée - comme celle de la pierre ou du marbre - se donnent tous les temps : mémoire, imminence, futur et éternité

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
DidiChristime

AA.BBB

DidiHubermanCheminements

IC.LIC

DidiFigure

GB.DDD

ChristIncar

FC.LDD

IM_DidiChristime

Rang = L
Genre = -