Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La perspective ne représente rien                     La perspective ne représente rien
Sources (*) : Sur la perspective illusionniste.               Sur la perspective illusionniste.
Hubert Damisch - "L'origine de la pespective", Ed : Flammarion, 1987, p293

 

Madone de Senigallia (Piero della Francesca, 1474) -

Le principe de la construction légitime veut que la peinture s'efface devant ce qu'elle représente comme le signe devant ce qu'il signifie

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Peindre en perspective n'est pas peindre la perspective, c'est la produire, la mettre en avant. Elle fonctionne comme une architecture, une architectonique, une scénographie. L'image ne la représente pas comme forme, elle la montre, elle l'exhibe, elle la reconnaît comme fondement.

Une peinture qui respecte les règles de la perspective doit pouvoir être lue et comprise. Elle est faite pour s'effacer devant le sens qu'on lui donne.

Si la perspective se montre comme telle, comme dans la Cité idéale d'Urbino, elle est indéchiffrable, incompréhensible. Quand elle est simplement mise en oeuvre, comme dans le tableau ci-contre, ce n'est pas elle qui est déchiffrée.

-------

Dans le tableau ci-contre, conservé à la Galerie des Marches d'Urbino, la perspective rigoureuse de la pièce du fond d'où provient la lumière semble nous regarder par les yeux du personnage aux bras croisés. Il faut ce fondement solide, réel, pour que Jésus nous bénisse (signifié).

La "Vierge de Senigallia" est souvent considérée comme l'une des premières tentatives de synthèse entre la science florentine de la perspective et le naturalisme flamand. L'influence flamande se voit à des details : le panier d'osier sur l'étagère, le fin voile qui couvre la tête de la Vierge, l'étrange morceau de corail qui pend au collier du Christ. Les personnages sont figés dans une immobilité d'icône.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Damisch
PerspectiveRien

DF.LFF

ArtPerspective

FD.DDF

T.effacement

Rang = OB
Genre = IA -