Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
L'art critique sépare                     L'art critique sépare
Sources (*) : Jacques Rancière               Jacques Rancière
Jacques Rancière - "Le spectateur émancipé", Ed : La Fabrique, 2008, p85

 

-

Sur l'artDiscord

[Critique est l'art qui met de la séparation dans le tissu consensuel du réel]

Sur l'artDiscord
   
   
   
Art Ctp, dissémination Art Ctp, dissémination
Sur le Contemporain               Sur le Contemporain    
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Certains artistes veulent intervenir directement dans le champ politique. Ils dénoncent la domination, l'aliénation et la violence. Se posant en professeurs d'émancipation, se croyant capables de révéler des secrets cachés, ils ne font que poursuivre la tradition mimétique du régime représentatif de l'art. Les protestations qu'ils répètent traduisent le consensus de leur milieu. Un tel art ne fait que reproduire les hiérarchies établies. Il suppose un "monde réel" distinct de l'art; mais il n'y a pas de réel en soi, le réel est toujours l'objet d'une fiction. Ce qui se fait passer pour le réel est la fiction consensuelle, dominante.

Un véritable art critique n'a pas à sortir de lui-même. Dans ses propres pratiques, il peut dessiner un paysage nouveau du visible, du dicible et du faisable, il peut déplacer les lignes du partage sensible, multiplier les formes, mélanger les hétérogènes, brouiller les lignes entre fiction et documentaire, déranger la connexion usuelle du verbal et du visuel, manifester les capacités de parler et de jouer de ceux qui sont mis à la place des victimes.

Il ne s'agit pas d'"esthétiser" le conflit, la misère ou la mort, mais de rendre à sa potentialité la richesse sensible des territoires marginaux. Il ne s'agit pas non plus de remplacer l'impuissance du regard par une vision éthique, mais de restaurer la capacité des corps à affronter l'impartageable, de leur rendre la dignité par la jouissance du monde, de changer de scène, de proposer des expériences en-dehors des mécanismes de la domination, de refuser l'opposition entre le grand art et l'art vivant du peuple. L'artiste cherche à traduire en figures nouvelles l'expérience de ceux qui ont été relégués à la marge par la performance du corps, des gestes, de la voix, des affects et des sons. Il témoigne de la dissonance d'un monde impossible à réconcilier.

Peut-être la vidéo est-elle un lieu privilégié pour ce type de travail [mais on le trouve aussi au cinéma, par exemple chez Woody Allen].

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

L'art est politique par l'écart qu'il prend par rapport aux formes ordinaires de l'expérience sensible et par le type de temps et d'espace qu'il institue

-

La pureté de l'oeuvre d'art autonome, auto-affirmée, témoigne de la dissonance d'un monde non réconcilié

-

L'art critique déplace et dérange la connexion ordinaire du verbal et du visuel

-

La question des dominés n'est pas la prise de conscience des mécanismes de la domination, c'est celle du dissensus : se faire un corps voué à autre chose qu'à la domination

-

En mélangeant les hétérogènes, une micro-politique de l'art brouille les frontières entre art, non-art et politique et les délégitimise

-

[Pour préserver la démarche critique en art, il faut dénouer son lien traditionnel avec un horizon d'émancipation]

-

Quand la photographie critique se fait oeuvre d'art, si elle n'est pas encadrée par des mots ou par le poids du silence, elle devient monstrueuse

-

La révolution esthétique est un nouveau partage du sensible où un tissu vivant d'expériences et de croyances communes remplace l'ancienne mythologie

-

La politique de l'art actuel est une métapolitique : venir à bout du dissensus politique en changeant de scène

-

La vidéo est le lieu d'une hétérogenèse, d'une tension entre divers régimes d'expression où la pensivité de l'image est mise en jeu

-

Il est "minuit à Paris" et la différance, insistante, fait craquer les couples (Minuit à Paris, Woody Allen, 2011)

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Ranciere
CritiqueSepare

AA.BBB

RanciereParcours

JD.LJD

ArtPerte

IE.LIE

MQiACtp

HF.LHF

PlanSite

PT.LTT

EC_CritiqueSepare

Rang = LQ
Genre = -