Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la langue                     Derrida, la langue
Sources (*) : Derrida, la promesse               Derrida, la promesse
Jacques Derrida - "Le monolinguisme de l'autre, ou La prothèse d'origine", Ed : Galilée, 1996, pp117-8

 

Jeune etudiante (Jean Honore Fragonard, 1775) -

Derrida, sur sa vie

En l'absence de langue maternelle, quand le passé est indisponible, surgit le désir d'écrire pour restaurer une langue originaire - comme promesse d'une langue à venir

Derrida, sur sa vie
   
   
   
Derrida, l'à - venir Derrida, l'à - venir
Derrida annonce l'oeuvre à venir               Derrida annonce l'oeuvre à venir  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida raconte son cas personnel, à la fois exceptionnel et exemplaire. Il n'a, dit-il, aucune langue maternelle, puisque sa seule langue, le français, est la langue de l'autre (celle du colonisateur qui dominait l'Algérie). Il ne peut s'appuyer sur aucune langue que lui proposerait sa généalogie (l'hébreu, le berbère, l'arabe) [ces langues ont été oubliées, effacées]. Il en résulte une situation de déracinement, d'amnésie, qui pousse à l'anamnèse, à des tentatives de restituer le passé (pulsion généalogique). En l'absence d'un modèle d'identification, l'égo menacé se tourne vers une hypermnésie, un supplément de demande adressé à la mémoire. Mais l'anamnèse qu'il tente ne vient pas du passé : elle est à venir, événement, promesse.

Partant d'une situation insurmontable (Je n'ai qu'une langue, et ce n'est pas la mienne), une compulsion me pousse à restituer l'héritage, mais comment faire? traduire un texte inexistant, sans référence, sans langue de départ. Il n'y a que des langues d'arrivée qui ne savent pas d'où elles partent ni de quoi elles parlent. Le trajet n'a aucun sens, aucun itinéraire. En vérité, restaurer, reconstituer, c'est inventer une première langue, une avant-première langue qui n'a jamais existé. C'est s'ouvrir à toutes les greffes, transformations et transpositions.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaLangue

GL.LLG

DerridaPromesse

JH.LJH

DerridaBiographie

1949.LA.LLA

DerridaA_venir

JL.LLJ

OeuvreAVenir

GF.LLK

ULangueAutre

Rang = NO
Genre = MR - IA