Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Un "care" sans juste mesure                     Un "care" sans juste mesure
Sources (*) : Penser à partir du "care"               Penser à partir du "care"
Martine Mardolle - "Louanges du vécu", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 1er avril 2011

 

-

[Comme l'hymen, le "care" n'est pas propre au féminin : il vient "avant" le féminin, comme il vient "avant" le juste, la loi ou la morale]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

Le "care", tel que défini par Carole Gilligan, repose sur l'hypothèse d'une opposition de comportements entre l'homme et la femme. Mais plus le contenu de cette opposition est approfondi, moins il est "binaire". Certains défenseurs/seuses du "care" reconnaissent que la distinction homme/femme est parfois moins pertinente que, par exemple, privilégié/subordonné, Noir/Blanc ou national/immigré. Le choix politico-stratégique de certaines féministes de maintenir fermement un lien étroit entre "éthique du care" et combat féminin peut avoir pour conséquence d'"essentialiser" la femme (comme dit le jargon philosophique), c'est-à-dire enfermer les comportements dits féminins dans certaines représentations qui apparaissent liés à des préjugés ou des systèmes de pensée traditionnels.

Hypothèse : la question du « care » se pose « avant » la justice, « avant » la loi, « avant » le contrat social et « avant » la morale. L'attitude que Carol Gilligan qualifie de "féminine" (et qui, souvent, est partagé par les garçons) n'aurait rien de féminin, elle serait "en-deça" du féminin.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

En faisant de l'acte castrateur de Lorena Bobbitt un mythe, Mary Beth Edelson détruit la singularité de l'événement

-

La morale féminine repose sur l'espoir que toutes les voix puissent être entendues; masculine, elle se fonde sur des conventions logiques passées entre personnes indépendantes

-

Les femmes déchiffrent le problème moral en termes de trames, et les hommes en termes de hiérarchie

-

L'éthique du "care" n'est pas en compétition avec la justice : elle veut "plus" que la justice, une justice redéfinie dont le "care" est le centre

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Martine
CareMesure

AA.BBB

CareFrontieres

KE.LKE

JV_CareMesure

Rang = QCareMesure
Genre = -