Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le dessin                     Derrida, le dessin
Sources (*) : Hypothèse de la vue : la restituer               Hypothèse de la vue : la restituer
Jacques Derrida - "Mémoires d'aveugle, L'autoportrait et autres ruines", Ed : RMN, 1990, pp64-65

 

Autoportrait (Henri Fantin-Latour, 1871) -

Il n'y a pas d'autoportrait; s'il y en avait, il assignerait d'abord sa place au spectateur

   
   
   
               
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

Dans cet autoportrait de Fantin-Latour, un oeil est dans la lumière (il a la fixité lumineuse d'un oeil aveugle) et un autre dans l'obscurité (c'est le regard du voyant). L'écart entre les deux (le battement du clin d'oeil) introduit une incertitude sur le sujet du tableau. Que regarde-t-il? L'auteur de l'autoportrait? Le spectateur? Ce doute ne peut se résoudre que par une indication externe (un témoignage, une légende, un titre). Une voix commande pour dire "Ceci est un portrait", ou "Ceci est un autoportrait", ou "Ceci n'est pas un portrait" - ou autre chose - mais la dualité ou la duplicité subsiste. L'appel à l'autre opère comme une bordure parergonale.

Un autoportrait est appelé, mais il est aussi interdit. Dessiner c'est laisser un point-source (l'oeil, le doigt) fixer des traits, arrêter une image ("le geste sûr du chirurgien"); mais en même temps le trait s'éclipse, il renonce à la présence - ce que Jacques Derrida qualifie de retrait transcendantal.

Le spectateur ou l'interprète que nous sommes s'imagine à la place d'un miroir où il suppose que Fantin-Latour se voit lui-même (mais ce n'est qu'une hypothèse). Il remplace le miroir, il l'obscurcit. Sa performance, c'est de mettre en oeuvre la spécularité que l'oeuvre lui prescrit - mais du coup, il frappe le signataire (Fantin-Latour) d'aveuglement.

 

 

A noter cette observation de Michael Fried : Fantin-Latour, qui était probablement droitier, se représente ici gaucher, inversé comme dans un miroir. L'image est fidèle à sa vue, mais pas à celle du spectateur.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaDessin

IJ.LJI

ArtsRestit

GG.LGG

UAutoportrait

Rang = PAutoportrait
Genre = MR - IB