Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le parergon                     Derrida, le parergon
Sources (*) : Derrida, la déconstruction               Derrida, la déconstruction
Jacques Derrida - "La vérité en peinture", Ed : Flammarion, 1978, p3

 

Portrait de Eleonora di Toledo (Bronzino, 1545) -

Derrida, l'art, l'oeuvre

Le "parergon" opère comme un "pharmakon" : il démonte les oppositions conceptuelles les plus rassurantes - y compris entre ergon (oeuvre) et parergon (cadre)

Derrida, l'art, l'oeuvre
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans La Vérité en peinture, s'appuyant sur les grandes philosophies de l'art (Kant, Hegel, Heidegger) qui dominent (dit-il) "encore" le discours sur la peinture [comme si cette domination était sur le point de s'effacer ou de s'atténuer, ou comme si cet héritage pouvait être excédé, démonté], Jacques Derrida commence par définir l'oeuvre (ergon en grec) en l'opposant à ses limites, ses encadrements, ses bornes extérieures, pour lesquels il reprend le terme kantien de parergon. On pourrait se sentir en sécurité, en opposant l'oeuvre (ergon) à ce qui l'entoure et la délimite (parergon). Mais, avertit-il à la première page du livre, ce n'est pas si simple, car le parergon est un faux dehors. Il donne lieu à l'oeuvre, il la détermine, mais lui-même est déterminé par l'oeuvre, sans lieu propre (il est atopique). Comme un pharmakon, ou comme l'écriture, dont aucun père ne répond, il contamine l'oeuvre, la subvertit. L'opposition entre l'oeuvre et ce qui l'entoure (le titre, la légende, le cartouche, la signature, le musée, le discours, le marché, l'archive) n'a rien de stable ni de définitif. Il n'y a pas de hors-texte, avait-il dit; peut-être n'y a-t-il pas non plus de distinction stable entre l'oeuvre et ses bornes. Que dire de l'oeuvre si on ne peut plus la délimiter?

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaParergon

IE.LIE

DerridaDeconstruction

FD.LDF

DerridaArt

EA.LEA

UParergonPharma

Rang = NParergon
Genre = MR - IB