Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Auto - affection, culpabilité                     Auto - affection, culpabilité
Sources (*) :              
Nicolas Abraham - "L'écorce et le noyau", texte écrit avec Maria Torok"", Ed : Flammarion, 1987, pp330-32

 

Vieilles mains -

A l'origine, la seule source de certitude pour l'Enfant est la conjonction du Je et du Me, du touchant et du touché - qui est toujours déçue par l'abîme qui les sépare

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Ce que Nicolas Abraham appelle Enfant avec un E majuscule n'est pas l'enfant courant, celui qui fait l'objet de toutes nos attentions dans la vie quotidienne. C'est un Enfant universellement refoulé, celui des conflits internes irréductibles à l'adultocentrisme, celui que nous nous empressons d'oublier, que nous refusons car il est pour nous anasémique (dépourvu de sens). Pour démontrer ce refoulement, Abraham se réfère à l'impensé de la phénoménologie husserlienne. Husserl était à la recherche de la chose même (die Sache selbst, "cela même dont il s'agit"). Comment les objets peuvent-ils être visés et perçus dans leur unicité? Pour les percevoir, nous nous servons d'organes gemellaires (deux yeux, deux oreilles). Nous trouvons dans la différence de perception entre ces deux organes un appui pour localiser un objet dans l'espace. Dans le cas du toucher, si par exemple je touche ma main avec mon autre main, deux actes distincts sont produits : Je me sens touchant et Je me sens touché. Selon Abraham, tout acte intentionnel se ramène à cette rencontre de soi à soi, d'un Je à un Me, dans ce rapport touchant/touché ignoré par Husserl et son disciple Heidegger.

La genèse de l'ego suppose qu'il y ait simultanément coïncidence du touchant et du touché, et différence entre l'un et l'autre.

 

 

Pour l'Enfant, c'est dans cette rencontre qu'advient le nouveau. Mais cette rencontre est ambiguë. D'un côté, la conjonction est immédiate; mais d'un autre côté, entre les deux subsiste un écart, un no man's land irréductible. L'ego qui se constitue dans l'auto-affection ne trouve jamais d'évidence absolue. La certitude husserlienne est une utopie. Nous pouvons en avoir l'illusion fantasmatique, mais nous ne pouvons pas effacer la déception ressentie par l'Enfant. C'est en lui-même qu'il cherche la garantie de toute certitude [et ne la trouve pas], pas dans l'objet.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

AbrahamNico
IntroPrimordiale

EG.LEG

UOrigineAutoAff

Rang = NEnfant
Genre = MK - NP