Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la bouche                     Derrida, la bouche
Sources (*) : Derrida, la parole               Derrida, la parole
Jacques Derrida - ""Fors", Préface au Verbier de l'Homme aux Loups d'Abraham et Torok", Ed : Aubier-Flammarion, 1976, p56

 

Bouche silencieuse (Nina Messham, 2013) -

Derrida, le supplément

L'orifice buccal ne cesse jamais d'être un lieu silencieux du corps; il ne devient parlant que par supplémentarité

Derrida, le supplément
   
   
   
Derrida, le secret Derrida, le secret
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida analyse le mécanisme de l'incorporation cryptique tel que décrit par Nicolas Abraham et Maria Torok. Selon ces psychanalystes, il arrive qu'en cas de perte d'un objet (renonciation à une jouissance, disparition d'un proche), le sujet soit incapable de détacher ses pulsions de l'objet et de les transformer en désirs. La libido reste fixée sur l'objet disparu. Par une prise de possession magique, fantasmatique, secrète, cet objet est incorporé dans le moi [au lieu d'être introjecté, comme dans le deuil "réussi"]. C'est la maladie du deuil où certains mots, interdits, ne peuvent plus être articulés - comme le mot tieret dans le cas de l'Homme aux loups. La bouche les prend en elle, elle les vomit vers le dedans, les enferme dans une poche kystique, une crypte. Le mort a disparu, remplacé par cette chose innommable. Un lieu (silencieux, antimétaphorique), lui est réservé. Mais le contrat avec lui ne peut qu'être trahi. C'est le moment verbal, l'oeuvre de bouche (syntagme utilisé par Abraham et repris par Derrida). Le langage peut suppléer une présence sans mot, à condition d'être chiffré, crypté. Une machination verbale est déclenchée, machine à traduire qui raconte l'événement, le drame, le trauma de la perte, à condition que les mots restent enterrés vifs, isolés dans un tombeau, défunts.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaBouche

EG.LGE

DerridaParole

LE.LLE

DerridaSupplement

CC.LDD

DerridaSecret

FH.LHD

UBouche

Rang = LBouche
Genre = DET - DET