Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Traduire, c'est témoigner                     Traduire, c'est témoigner
Derrida, le secret               Derrida, le secret
Marc Crépon - "Penser avec Jacques Derrida (Rue Descartes n°52)", Ed : PUF, 2006, p37

 

Dessin paru dans Jugendt (Albert Weisberger, 1905) -

Derrida, le témoignage

Chaque adresse à l'autre est un témoignage, un testament : seul l'autre peut assurer, par serment, la garde d'un secret qu'il ignore

Derrida, le témoignage
   
   
   
Derrida, l'autre Derrida, l'autre
Une oeuvre en appelle au témoignage d'un autre               Une oeuvre en appelle au témoignage d'un autre    
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Un témoignage n'est pas une preuve. Seul le témoin a vécu ce dont il témoigne, et aucun tiers, aucune institution, aucun élément matériel, ne peut venir le confirmer. Quand il s'adresse à l'autre, le témoin fait appel à un acte de foi : Tu dois m'entendre, tu dois me croire. Entre ces deux singularités que sont le témoin et celui qui l'entend, se met en place un lien singulier, un contrat unique, irremplaçable, un serment qui ouvre, dit Derrida, un espace saint et sacré, celui du rapport à l'autre sans lequel aucune confiance n'est possible. Selon Marc Crépon, l'entrée dans cet espace ouvre "l'impossible possibilité, inouïe, d'une autre éthique". Toute rencontre est une expérience éthique. S'adresser à l'autre, c'est laisser en héritage une trace à laquelle cet autre devra accorder foi. En laissant un testament, le testateur rend l'autre responsable de sa survie; et l'autre, s'il acquiesce, devra garder la mémoire singulière de cette rencontre. Mais pour autant le secret de l'un ou de l'autre n'est pas révélé. Le testateur écrit dans son idiome, que nul ne peut s'approprier ni traduire, pas même le légataire. Et celui-ci, qui est disposé à en assurer la garde, ne peut que témoigner de la rencontre, dans son idiome à lui.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Crepon
TraductionTemoin

GD.LDF

DerridaSecret

EF.LEF

DerridaTemoin

IB.KET

DerridaAutre

MI.LKI

OeuvreTemoin

HI.LLK

UAdresseTestament

Rang = OAdresseSecret
Genre = MR - IA