Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le phallus, phallocentrisme                     Derrida, le phallus, phallocentrisme
Sources (*) : Derrida, le pouvoir, le souverain               Derrida, le pouvoir, le souverain
Jacques Derrida - "Séminaire 2001-02 "La bête et le souverain" Volume 1", Ed : Galilée, 2008, pp345-6

 

La Cour et la societe (Chine, 19e siecle) -

Derrida, le supplément

La logique de la souveraineté tend vers un débordement phallique insatiable, l'érection d'un supplément absolu qui excède toute limite, jusqu'à la perte du sens

Derrida, le supplément
   
   
   
Au - delà du souverain, un concept "unheimlich" Au - delà du souverain, un concept "unheimlich"
               
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

La majesté du souverain, c'est sa hauteur, sa grandeur, son inflexibilité. Il se tient debout, majestueusement, dans un état stable qui ne supporte ni chute, ni déchéance, ni détumescence. Il s'élève au-dessus de tous les hommes et aussi au-dessus de lui-même, au-dessus de sa propre hauteur, il est supérieur à la supériorité même. C'est cet excès, cette surenchère irrépressible qui le caractérise. Elle n'a pas de sens, elle est sublime, au-delà du sens : une grandeur ni mesurable, ni sensible, ni intelligible, toujours au-delà de toute limite déterminable.

Jacques Derrida introduit ici la notion de supplément absolu. Un supplément vient en plus, mais le supplément absolu a ceci de particulier qu'il excède tout comparatif possible, toute comptabilité. Il est toujours plus, même au-delà du maximum, et même en-deça du minimum, car l'important pour lui n'est pas la quantité, mais l'excès. Son pouvoir, sa toute-puissance peut être légitimée par l'infiniment grand comme par l'infiniment petit, par l'archi-grandeur ou hauteur ou par l'archi-petitesse [comme en témoigne, aujourd'hui, la surenchère des nanotechnologies : le plus puissant est le plus petit, le plus indécelable, le presque invisible]. Le schème de l'érection phallique renvoie à la puissance, pas à la taille, une puissance qui peut s'imposer par la force (le lion), mais aussi par la ruse (le renard), ou par la fable, la parole (le performatif absolu).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaPhallus

GO.LGI

ProSouverain

EM.LEM

DerridaSupplement

LD.LLD

CelanSouverain

HF.LJF

USouverainSASEM

Rang = NSouverainSASEM
Genre = MR - IA