Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
L'oeuvre, le "Qui", le "Quoi"                     L'oeuvre, le "Qui", le "Quoi"
Sources (*) : L'oeuvre derridienne, vaccin contre le pire               L'oeuvre derridienne, vaccin contre le pire
Pierre Delain - "Pour une œuvrance à venir", Ed : Guilgal, 2011-2016, Page créée le 7 mars 2015

[L'oeuvre répond à un "Qui", mais on ne peut jamais exclure que ce "Qui" soit un "Quoi"]

   
   
   
                 
                       

Le thème du "Qui/Quoi" traverse toute l'oeuvre derridienne. Souvent invoqué, il n'a pas de lieu propre car il touche à tous les thèmes. Pour l'introduire, j'ai choisi de citer le Zohar, ce texte fleuve de la tradition de la Cabale qu'il est arrivé à Derrida de mentionner, en le qualifiant, avec quelques autres, de "marge énorme et maudite de notre bibliothèque domestique" (La Dissémination, p358), ou en renvoyant à ses "grandes colonnes d'air insaisissables" (ibid p415).

"Au commencement. Rabbi Eléazar explique : Levez les yeux vers les hauteurs et voyez Qui a créé Cela (Es.40:26). Dans quelle direction faut-il lever les yeux? Vers le lieu auquel tous les yeux sont suspendus et qui est L'ouvreur des yeux. Vous y apprendrez que l'Occulté, l'Ancien, qui tient debout exposé au questionnement, a créé Cela. Et qui est-il? C'est le Mi (Qui?), appelé "De (mi) la limite supérieure du ciel", car tout prend consistance grâce à lui. Comme il est à la fois objet du questionnement et enclos et indévoilable, il est dénommé Mi (Qui?). Au-delà, il n'y a plus de questionnement. Cette limite du ciel est appelée Mi (Qui?) mais il existe une autre limite, inférieure celle-ci, appelée Mah (Quoi?). Elles se distinguent en ce que le premier enfermement est objet de questionnement : lorsqu'un homme questionne, cherchant à discerner et à connaître étape par étape l'ultime étape, il atteint le Mah (Quoi?) c'est-à-dire : Tu as compris quoi? Tu as discerné quoi? Tu as cherché quoi? Mais tout reste aussi fermé qu'à l'origine" (Zohar 1b, traduction Charles Mopsik).

Renvoyant aux premiers mots de la Torah (berechit), le Zohar commence donc, dans ses premières pages, par poser la question du Qui et du Quoi.

 

1. Une contradiction performative inouïe, monstrueuse.

cf : L'oeuvre hérite d'un événement, mais ne peut survivre qu'à se couper de son signataire. §1 à 4.

Puis : L'oeuvre promet la rédemption; elle accomplit son oeuvre d'oeuvre par grâce, quasi machinalement, sans travail de l'auteur ni assistance vivante du signataire.

 

2. Le Qui est le Quoi, incompatibles et indissociables.

Jacques Derrida revient souvent sur la thématique du "Qui" et du "Quoi", sans trancher entre l'un et l'autre, comme si un souci, une inquiétude, traversait à ce sujet toute son oeuvre.

2.1. Celui auquel je m'adresse, est-ce un qui ou un quoi?

Revenons à la question de l'"avant", déjà abordée ici. cf : [Derrida, le Qui et le Quoi] §1.

2.2. Monsieur Teste.

cf : Chez Valéry, dans une surenchère de souveraineté, tout se crispe pour maîtriser l'étrangeté, pour la transformer en Quoi.

cf : L'art, c'est peut-être, entre deux fables qui se croisent, le nom de ce qui décide de ce qu'aura été la marionnette : un Qui ou un Quoi.

2.3. La bêtise, des deux côtés.

cf : Du côté du souverain comme de la bête, du Qui et du Quoi, il y a de la bêtise, l'un étant toujours à la fois moins bête et plus bête que l'autre.

 

3. Penser ensemble, par l'oeuvre, le Qui et le Quoi.

3.1. Qui est l'homme? (Heidegger)

cf : Avec Heidegger, la question sur l'homme se transforme, elle n'est plus "Quoi est l'homme?", mais "Qui est l'homme?" - un "Qui" avant tout "Je", individu ou communauté.

3.2. Qui es-tu? (Derrida)

cf : A la question "Qu'est-ce qu'un génie?", on doit répondre à la deuxième personne : "Génie, qui es-tu?", dans le secret du silence : "Qui est tu?". §1.

cf : Le secret tient toujours à la violence ou au pouvoir de quelqu'un : il suppose un serment, un engagement devant l'autre qui, en tant que tel, l'exige souverainement. §2.

Ce qui fait la singularité de l'oeuvre, c'est qu'en elle se rencontrent le Qui et le Quoi. Aucune théorie du sujet ne peut, à elle seule, rendre compte de ce phénomène, pas plus que, par exemple, de la décision ou du jugement. C'est cette rencontre unique, "inouïe" (comme dit Derrida) que j'appelle oeuvrement. Décider, c'est faire exception de soi, c'est laisser arriver le don de l'autre en soi. Oeuvrer, c'est laisser agir ensemble le Qui et le Quoi.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[Derrida, le Qui et le Quoi]

-

[Derrida, le moi, le soi, le sujet]

-

L'oeuvre hérite d'un événement, mais ne peut survivre qu'à se couper de son signataire

-

L'oeuvre promet la rédemption; elle accomplit son oeuvre d'oeuvre par grâce, quasi machinalement, sans travail de l'auteur ni assistance vivante du signataire

-

Le secret tient toujours à la violence ou au pouvoir de quelqu'un : il suppose un serment, un engagement devant l'autre qui, en tant que tel, l'exige souverainement

-

Avec Heidegger, la question sur l'homme se transforme, elle n'est plus "Quoi est l'homme?", mais "Qui est l'homme?" - un "Qui" avant tout "Je", individu ou communauté

-

A la question "Qu'est-ce qu'un génie?", on doit répondre à la deuxième personne : "Génie, qui es-tu?", dans le secret du silence : "Qui est tu?"

-

Du côté du souverain comme de la bête, du Qui et du Quoi, il y a de la bêtise, l'un étant toujours à la fois moins bête et plus bête que l'autre

-

Chez Valéry, dans une surenchère de souveraineté, tout se crispe pour maîtriser l'étrangeté, pour la transformer en Quoi

-

L'art, c'est peut-être, entre deux fables qui se croisent, le nom de ce qui décide de ce qu'aura été la marionnette : un Qui ou un Quoi

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

logo

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Delain
OeuvreQuiQuoi

AA.BBB

OeuvrePrincipe

IQ.LLK

EV_OeuvreQuiQuoi

Rang = OQuiProquo
Genre = -