Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Le schibboleth de Jacques Derrida                     Le schibboleth de Jacques Derrida
Sources (*) : Derrida, marque, re - marque, itérabilité               Derrida, marque, re - marque, itérabilité
Jacques Derrida - "Schibboleth, pour Paul Celan", Ed : Galilée, 1986, p50

 

4MZVM_L06022-47-1 (AR Penck, 1968) -

Derrida, signifiant : signifié

Schibboleth, signal d'appartenance, nomme toute marque insignifiante inscrite dans le corps pour habiter la langue

Derrida, signifiant : signifié
   
   
   
Derrida, signifiant : signifié Derrida, signifiant : signifié
               
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

Le mot hébreu schibboleth est traversé par une multiplicité de sens (fleuve, rivière, épi de blé, ramille d'olivier). Dans le texte biblique qui raconte l'histoire des Ephraïmites (sont massacrés ceux qui sont incapables de le prononcer correctement), le rapport au sens est suspendu, neutralisé. Seul l'accent est prise en compte. Schibboleth n'est pas un mot de la langue, c'est un mot de passe.

Dans son extension la plus générale, un schibboleth nomme toute différence discriminante. Il ne suffit pas de savoir qu'il faut prononcer de telle ou telle façon, il faut encore habiter la langue de façon à pouvoir le prononcer. Le secret réside dans le faire, pas dans la connaissance. Pour prononcer correctement, il faut que la différence soit inscrite dans le corps, il faut appartenir depuis l'origine à une communauté linguistique et culturelle, être dans une alliance à laquelle on a droit.

Le schibboleth, chiffre cryptique, épelle un pouvoir de rassemblement. Il cite un événement passé, une date, et appelle à son propre avenir, mais sans en dévoiler le sens. La crypte reste secrète, le passage incertain.

 

 

L'inscription de la différence dans le corps passe par la voix. Le locuteur n'a droit à l'alliance que si, dès l'enfance, il a reçu cette inscription. Ce secret ne peut pas rester caché, il est lisible par d'autres [comme la circoncision], il se manifeste dans l'usage de la langue. La différence n'est pas signifiante, elle est charnelle. On ne peut pas la contrefaire ni la dissimuler. Elle est aussi audible qu'est visible la couleur de la peau.

Au-delà de la prononciation, cette voix porte un secret, une trace innommable.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaSchibboleth

ED.LED

DerridaMarque

KS.LSS

DerridaSignifiant

RS.LLK

DerridaSignifiant

RQ.GGL

X.chibolet

Rang = O
Genre = MK - NG