Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Derrida, l'art, l'oeuvre                     Derrida, l'art, l'oeuvre
Sources (*) : Le sans - voix remonte               Le sans - voix remonte
Jacques Derrida - "Lecture de "Droit de Regards" de Marie-Françoise Plissart", Ed : Minuit, 1985, pIV

 

Droit de regards, p84 (M-F Plissart, 1985) -

Derrida, la peinture

Quiconque écrit sur des arts sans voix (peinture, sculpture, musique) est mis en demeure d'adresser des mots, mais à qui?

Derrida, la peinture
   
   
   
Derrida, la musique Derrida, la musique
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Dans ce roman-photo de Marie-Françoise Plissart (Droit de regards), pas un mot n'est dit au présent, de vive voix. Aucune parole n'est citée comme ayant été dite au présent. On se pose la question : De quel genre d'oeuvre s'agit-il? Un roman-photo sans texte, sans bulle, sans légende, est-il encore un roman-photo? La succession des images silencieuses incite à la rhétorique. Un ordre surveille. C'est une persécution, une inquisition, une machine à faire parler. Jacques Derrida se sent, lui aussi, mis en demeure de raconter des histoires. Bien qu'il se soit fixé la règle de ne pas en raconter, le désir d'histoire s'exaspère en lui. Ces photos qui s'incluent les unes dans les autres en abyme en appellent au discours, à la lecture.

---

J'ignore dans quelles conditions Derrida a été conduit à écrire ce texte. A la lecture, on a l'impression qu'il est plus ou moins forcé, mis en demeure de l'écrire, de même que la forme du roman-photo-sans-paroles nous met en demeure d'inventer un récit. Il obéit de bonne grâce, mais se venge d'une certaine façon en dénonçant l'impératif.

 

 

Ces arts-là, la peinture, la sculpture, voire la musique, seraient (comme la photographie) sans voix, par opposition (doit-on supposer) à d'autres arts qui, eux, sont avec voix (par exemple la poésie ou le cinéma). Mais les arts sans voix, eux aussi, sont mis en demeure d'inscrire leurs récits dans le logophonocentrisme (sans quoi ils seraient innommables, mais on en est loin). Il faut bien que nous racontions des histoires, c'est-à-dire que nous plaquions des mots sur ces arts qui les débordent.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaArt

GG.AOI

VoixSansVoix

SD.RES

DerridaPeinture

DM.DRE

DerridaMusique

UA.DRE

VAdresseSansVoix

Rang = O
Genre = MK - NP