Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la voix                     Derrida, la voix
Sources (*) : Derrida, la présence               Derrida, la présence
Jacques Derrida - "De la grammatologie", Ed : Minuit, 1967, p236

 

Voix interieure (Auguste Rodin, 1881) -

Derrida, signifiant : signifié

La voix comme présence à soi met le signifiant à l'abri, hors du monde, dans un vécu où la différance est supprimée

Derrida, signifiant : signifié
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

La voix est immédiatement entendue de celui qui l'émet. Tant qu'elle est vécue comme parole vive, elle reste dans l'intériorité pure de l'auto-affection. Elle ne tombe pas dans le monde (c'est-à-dire l'extériorité de l'espace). Le signifiant émis n'échappe pas au signifié, il reste dans l'idéal. De même, le cri inarticulé (s'il existe) est celui qui ne devient pas signifiant dans l'espace. Comme la conscience, un tel cri n'est peut-être qu'un mythe; car pour qu'il y ait présence à soi, il faut supprimer la différance (c'est-à-dire le travail du signifiant). La présence présume cette suppression, mais ne parvient pas à réduire totalement l'opacité du signifiant. Dès le seuil de l'articulation, la non-présence est ressentie dans la voix elle-même : il y a fissure, écriture, trace.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaVoix

CS.ROU

VoixPresence

ID.VEC

DerridaSignifiant

CE.LLO

T.réduction

Rang = K
Genre = MR - IA