Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
La voix présente agit                     La voix présente agit
Sources (*) :              
Estelle Davy - "Un départ sans solde", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 24 août 2006

 

-

[L'objet-voix semble agir en toute clarté, par sa simple présence]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

Quand je parle, je m'entends parler dans une étrange proximité. Ma voix est présente. Elle exprime ce que je suis en train de dire. Il me semble évident qu'elle véhicule une idée et un sens, aussi évident que le fait que je respire et que je sois vivant. Je suis libre de dire ce que je veux. Ma conscience s'exprime directement dans l'acte de parler, avec clarté et transparence. C'est comme si je lisais un texte entièrement compréhensible, sans énigme.

On retrouve le modèle de la voix dans une certaine conception de la création artistique. L'artiste laisse agir son intuition. Il imite la nature (ou le verbe de dieu) : c'est le fondement même du beau. Si sa voix se répand comme la lumière divine, tout acte de création peut être considéré comme vocal. C'est ainsi que je m'approprie le monde - à la limite cela vaut pour tous les actes quotidiens, du manger à l'Internet.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Le pouvoir de la voix réside dans son double rapport à l'objet : préserver sa présence; l'exprimer par un acte qui lui soit propre

-

La voix d'un texte est ce qui est parfaitement clair en lui, ce qui se donne sans souci de la transcription d'un sens

-

Dans la phénoménologie, la conscience (comme présence à soi du présent dans le présent vivant) et la vie (dans l'unité de son acte) échappent à la réduction transcendantale

-

Un acte spirituel d'idéalisation, un penser pur, crée des objectités idéales universellement transmissibles avec un sens intersubjectif identique

-

La conscience comme intentionalité sensible est au sens fort un acte, une transitivité libérée de la pensée objectivante

-

Tout être qui ne peut agir autrement que sous l'idée de la liberté est réellement libre

-

L'acte esthétique est celui qui révèle par excellence l'intersubjectivité

-

Quand l'acte de création, en tant qu'événement singulier, ressort de l'oeuvre même, alors il y a création et non production

-

La voix est la puissance d'agir propre au langage

-

Manger est un acte relationnel qui met l'humain en rapport avec ce qui est autre que lui

-

A chaque étape de la création, un acte de limitation précède le déploiement de la lumière dans l'espace

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Estelle
ProActe

AA.BBB

HC_ProActe

Rang = zQuois_Acte
Genre = -