Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Kant, l'esthétique                     Kant, l'esthétique
Sources (*) : Derrida, le beau               Derrida, le beau
Jacques Derrida - "La vérité en peinture", Ed : Flammarion, 1978, p132-4

 

Ziegfeld Girl -

Le pivot de l'esthétique de Kant est sa sémiotique du "beau comme symbole de la moralité" : elle détermine la beauté libre comme manque, et redonne sens à l'errance

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Kant distingue entre deux types de beauté : la beauté libre et la beauté adhérente. Les quatre définitions de la beauté (qualité, quantité, fins, modalté) qu'il donne au début de l'Analytique du beau correspondent à la beauté libre. Celle-ci est vague, errante : c'est une pure coupure dit Derrida - en rupture avec l'humanisme. Mais Kant ne cesse d'atténuer cette rupture : par sa classification des Beaux-Arts, qui met au sommet les arts liés à la parole, au corps et au regard; par le privilège de la belle forme. Dans l'avant-dernier paragraphe (§59), il développe une sémiotique qui rabat la beauté errante sur la beauté adhérente.

La beauté idéale finit par prévaloir sur la beauté libre.

---

Depuis la fin des avant-gardes, de larges courants de l'art contemporain sont revenus au geste initial de Kant : ils privilégient la beauté libre.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
KantEsthetique

MC.ROP

DerridaBeau

IK.LIK

WKantEsthetique

Rang = K
Genre = MK - NP