Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'humain, un être de supplément                     L'humain, un être de supplément
Sources (*) : Fra Angelico               Fra Angelico
Georges Didi-Huberman - "Fra Angelico, Dissemblance et figuration", Ed : Flammarion, 1995, p41

 

Christ en croix (Fra Angelico, 1433-34) -

Sur l'iconologie

Fra Angelico outrepasse l'évidence iconographique de la figure et du sens

Sur l'iconologie
   
   
   
Les traces de Fra Angelico Les traces de Fra Angelico
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Dans l'"Introduction à l'étude de l'art de la Renaissance" qui ouvre les "Essais d'iconologie", Panofsky distingue :

- le motif = représentation d'un objet naturel reconnaissable (pré-iconographie).

- la figure = représentation secondaire ou conventionnelle, qui personnifie un concept et entre dans un système narratif. Image, allégorie, histoire. C'est l'iconographie.

Certaines singularités ne relèvent ni du motif, ni de la figure. Son érudition, son mysticisme, conduisent Fra Angelico à ne pas en rester à la figure (symbolique) ni au motif. Il déplace la valeur iconique (par exemple lorsqu'il peint des taches rouges qui peuvent ressembler à des fleurs dans un pré, mais qui sont aussi le sang du Christ). Ce ne sont pas des signes, mais des indices qui indiquent un rapport, un passage, une association. On se rapproche d'une figurabilité au sens freudien. La simplicité des moyens picturaux recouvrent une étonnante fertilité et subtilité du sens. Dans ce cas, l'hypothèse d'un code est insuffisante pour rendre compte de la pensée à l'oeuvre.

-------

Au-dessus du Christ, on peut lire "Jesus de Nazareth, roi des juifs" en hébreu, grec, et latin. Cette inscription multilingue confirme l'érudition des frères dominicains. Mais il n'y a pas le moindre récit dans cette image. Elle parle par ses couleurs, par son fond bleu, par sa tristesse et sa simplicité.

 

 

Ce Christ se trouvait dans la salle capitulaire du couvent de San Domenico de Fiesole, dont Fra Angelico était membre.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
ProSupplement

VO.FRA

AngelicoParcours

EH.LEH

IconoRaison

LQ.LLQ

AngelicoTraces

GL.LLG

W.Angelico

Rang = M
Genre = A -