Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le tout - autre                     Derrida, le tout - autre
Sources (*) : Derrida, l'écriture               Derrida, l'écriture
Jacques Derrida - "De la grammatologie", Ed : Minuit, 1967, p442

 

Saint Gerome (Caravage, 1605) -

La voix s'entend comme autre

L'altérité absolue de l'écriture altère du dehors, en son dedans, la parole vive

La voix s'entend comme autre
   
   
   
Derrida, la parole Derrida, la parole
Ecrire dans la mouvance derridienne               Ecrire dans la mouvance derridienne  
Derrida, la mort                     Derrida, la mort    

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Jean-Jacques Rousseau reconnaît l'altérité absolue de l'écriture (au sens usuel). Il déclare qu'elle est un mal, qu'elle est extérieure à la parole vive, mais il doit bien constater qu'elle lui est, aussi, intérieure. Dès l'origine, la représentation travaille la parole. On en constate les symptômes dans le corps de la langue. C'est comme un supplément qui l'infecte de l'intérieur. Il n'y a pas de parole pure : elle est déjà altérée. Une extériorité originelle, que Derrida appelle l'écriture (il s'agit de l'archi-écriture), est à l'origine du langage. Cette altérité est dans la parole.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaToutAutre

CK.IJS

DerridaEcriture

ID.JES

VoixAlterite

EE.DHL

DerridaParole

CS.OLF

DerridaIdixa

CL.OJS

DerridaMort

DG.LGD

T.altération

Rang = J
Genre = MR - IA