Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, vérité                     Derrida, vérité
Sources (*) : Derrida, le logos, logocentrisme               Derrida, le logos, logocentrisme
Jacques Derrida - "La Dissémination", Ed : Seuil, 1972, p64

 

Une vie, un amour, un dieu (A. Adel, 2008) -

Derrida, la parole

La vérité du logocentrisme, c'est le discours qui revient au père, en refoulant la différance séminale

Derrida, la parole
   
   
   
Derrida, la différance Derrida, la différance
Derrida, père / fils               Derrida, père / fils  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida évoque la Science de la logique de Hegel sans entrer dans le contenu du texte. Il fait remarquer que cette grande logique, productrice du savoir absolu, a deux préfaces et une introduction, dans lesquelles Hegel explique l'inutilité des avant-propos. Etrange contradiction circulaire. Si le concept s'engendre de lui-même, pourquoi le faire précéder par une préface? C'est aussi saugrenu que de vouloir apprendre à nager avant de se jeter à l'eau, dit Hegel lui-même. Mais alors pourquoi fait-il quand même des préfaces? Pour être sûr que l'élément hétérogène, la semence qu'il y jette, lui revienne. En effet la préface n'est nécessaire que pour dire autre chose (de l'ordre de l'économie, de la politique, de l'histoire ou de tout autre "réel"), introduire un germe qui n'est pas dans le texte. Mais cette différence séminale est dangereuse. Elle risque de s'éloigner de la parole du père [de l'auteur], de ne pas lui revenir. La scène de la préface, c'est celle du fils qui voudrait éviter de perdre cette semence, qui désirerait la faire travailler au profit d'une productivité maîtrisée, d'un grand Livre, d'une idée qu'il pourra reprendre lui-même. Il faut la réinséminer (qu'elle s'auto-insémine), d'où les explications, justifications et argumentations qu'on a l'habitude de mettre dans les préfaces. Une logique achevée serait l'accomplissement de cet idéal du retour à soi.

La semence du père peut (1) se disséminer (2) lui revenir. Ce n'est pas une alternative, c'est un chiasme. Son dessein est double : soit rester semence (différance séminale); soit se laisser réapproprier par la parole du père. C'est ce qui se produit dans le grand Livre de la théologie, dans une encyclopédie ou dans la Logique de Hegel. Le père retient, idéalise et maîtrise sa semence; le fils l'intériorise.

 

 

One god, one life, one love [que voulez-vous de plus?]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaVerite

CC.GLL

DerridaLogocentrisme

JD.FFM

DerridaParole

EC.JIL

DerridaDifferance

HG.LGG

DerridaPereFils

DV.QKK

T.logocentrisme

Rang = K
Genre = MK - NG