Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
La mimesis nous trompe                     La mimesis nous trompe
Sources (*) : Mutation des régimes visuels               Mutation des régimes visuels
Jacques Derrida - "La Dissémination", Ed : Seuil, 1972, notes pp228-230

 

L'image disparait (Salvador Dal i, 1938) -

Derrida, le supplément

La duplicité interne de la mimesis la divise vers deux points de fuite : soit la reproduction fidèle, soit le supplément qui fait exister un non-être

Derrida, le supplément
   
   
   
Derrida, dédoublement Derrida, dédoublement
Derrida, la mimesis               Derrida, la mimesis  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Il y a depuis Platon une logique de la mimesis, une sorte de machine qui fonctionne selon une loi implacable et aboutit à une double condamnation : celle d'Homère parce qu'il prétendait imiter, et celle de Parménide parce qu'il prétendait ne jamais imiter. Le choix est impossible :

- si l'on prétend imiter le réel, on ne peut qu'échouer, car l'imitation sera toujours inférieure à l'objet réel.

- si l'on prétend fabriquer des objets différents du réel, ce seront des idoles ou des fantasmagories trompeuses, des fabrications analogues à celles des sophistes.

Ces deux formes de la mimesis coexistent en un "mimodrame".

Les deux points de fuite définissent une double perspective ou une perspective double : l'une pouvant être regie par la géométrie (prétention classique à la fidèle reproduction), l'autre faisant confiance à l'imagination, aux sortilèges du discours (le masque ou le simulacre). Ce sont les deux faces de la modernité, l'une tirant la peinture vers le réalisme, ancien ou nouveau, l'autre libérant la figuration, jusqu'à l'autodestruction (art abstrait).

Cette duplicité est interne à la mimesis. Platon veut la couper en deux en distinguant une bonne mimesis (reproduction fidèle) d'une mauvaise (supplémentaire).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
ArtMimesis

JD.IJJ

MutationVision

JD.LJD

DerridaSupplement

IS.IIU

DerridaDouble

IN.LLI

DerridaMimesis

JE.LLE

T.existence

Rang = N
Genre = MJ - NA