Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Perspective, énonciation                     Perspective, énonciation
Sources (*) : La perspective, aujourd'hui               La perspective, aujourd'hui
Hubert Damisch - "L'origine de la pespective", Ed : Flammarion, 1987, p17

 

-

Hubert Damisch

[Le paradigme perspectif est l'équivalent visuel d'un dispositif d'énonciation]

Hubert Damisch
   
   
   
Sur le Contemporain Sur le Contemporain
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

La perspective est un appareil formel qui s'organise autour de la position du sujet. Pour fonctionner comme origine, ce sujet doit être maintenu à distance de la représentation. Le dispositif conjugue à cet effet un point de vue (je, ici), un point de fuite (là-bas), et un point de distance (là). Construit par des traits et des lignes non linguistiques, il transforme l'espace en une scène théatralisée.

L'appareil perspectif est au travail là où on l'attend (dans des espaces architecturaux, des lieux construits graphiquement), mais aussi là où on ne l'attend pas : quand la perspective visuelle est mal construite ou pas construite du tout, ou quand la peinture est dominée par la narration. Il garde alors sa fonction syntagmatique (permettre les associations, les combinaisons), mais aussi paradigmatique : rapporter les figures à un même horizon, montrer, exhiber, indiquer, représenter, comparer. On peut alors parler de perspective dramatique.

C'est un guide, un système régulateur qui fonctionne même quand il est transposé à d'autres champs (par exemple l'audition) ou quand il est réduit à quelques repères peu cohérents.

Dans ce paradigme, ça pense et ça interprète. C'est un élément symbolique.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

La perspective suppose la vision en première personne d'un sujet qui revendique comme sienne une rationalité par laquelle la lumière naturelle est convertie en idéalité

-

Dans la perspective, le sujet s'implique comme une origine qui serait déduite du dispositif même, et de la distance qu'il prend à l'égard de l'objet

-

La modernité (perspective immédiate) absorbe le sujet dans le tableau tandis que l'âge classique (perspective centrale) le maintient à distance

-

La forme "perspective" dont Brunelleschi est tenu pour l'inventeur démontre que le symbolique ne se résume pas au langage

-

La perspective dite "géométrique" démontre que la peinture peut faire retour sur elle-même, s'interpréter, se penser et penser le sujet à partir d'un tiers

-

La perspective a ouvert à l'art religieux une région nouvelle : celle de la vision entendue

-

Le dispositif perspectif confère à toute action valeur de scène

-

Dans la perspective de la Renaissance, l'istoria présuppose la construction géométrique de l'espace, et celle-ci est un moyen au service de la perspective dramatique

-

La peinture d'histoire introduit un décalage entre la narration et la construction perspective (cycle de sainte Ursule de Carpaccio, 1490-96)

-

La scène-perspective est une cage spatiale unitaire où se débattent des personnages prisonniers des lois et des rapports sociaux

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Damisch
DamischEnonc

AA.BBB

DamischCtp

EC.LEC

DamischCheminements

KE.LKE

PlanSite

EU.NNL

CN_DamischEnonc

Rang = N
Genre = -