Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la circoncision                     Derrida, la circoncision
Sources (*) : Derrida, le mal radical               Derrida, le mal radical
Jacques Derrida - "Circonfession", Ed : Seuil, 1991, p30

 

Theologiciel (Prigent Romulart, 2012) -

Derrida, Internet, informatique

Ne garder d'une pensée que sa loi de production, c'est la réduire à une grammaire, un théologiciel qui, en cautérisant les plaies et cicatrisant les circoncisions, prive d'avenir

Derrida, Internet, informatique
   
   
   
Derrida, la vie, la survie Derrida, la vie, la survie
Ecrire dans la mouvance derridienne               Ecrire dans la mouvance derridienne  
Derrida, un archi - choix                     Derrida, un archi - choix    

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

1.

Avec sa Derridabase, Geoffroy Bennington tente de restituer la pensée de Jacques Derrida sans jamais le citer. Publié en même temps, dans le même livre et sous leur double signature, écrit sur la même page, l'autre texte signé par Derrida lui-même, Circonfession, contraste avec cette Derridabase. Il s'en distingue radicalement comme s'il avait voulu faire visuellement apparaître l'hétérogène. Sans désapprouver la tentative de restitution menée par Bennington, Derrida la compare à une circoncision trop réussie, trop cicatrisée. Une traduction qui n'arracherait aucune phrase au corpus, qui s'écarterait de son corps, de sa littéralité, qui laisserait tomber ses mots comme des peaux inutiles (des prépuces), qui ne garderait rien de sa singularité / unicité pour n'en conserver que la logique, la loi de production, ce serait un théologiciel, un projet idéal de savoir absolu. Un programme de ce genre, qui irait jusqu'à prévoir ou annuler le futur, ce serait le mal radical. Il ôterait toute chance à l'événement, il détruirait la possibilité même de la survie.

Par l'autre texte ajouté au livre sous cette Derridabase écrite sur le texte de Derrida, intitulé Circonfession, Derrida réintroduit son corps au point le plus sensible. Il montre, en 1991, qu'il est toujours vivant, qu'il peut toujours produire de l'imprévu, de l'incompréhensible. Ce qu'il préserve ainsi, ce n'est pas seulement son oeuvre future, c'est aussi son oeuvre déjà écrite. Le corps de l'oeuvre peut encore produire du nouveau, s'il n'est pas transformé en programme.

 

 

2.

Il y aurait deux sortes de circoncision :

- l'une, qui cautérise la plaie, prive d'avenir. Elle enferme dans une communauté ou une religion, elle cloisonne entre deux mondes (par exemple le bas et le haut, la terre et les cieux), deux subjectivités, deux transcendances. Dans son prolongement se trouve un certain usage de l'ordinateur.

- l'autre, qu'il faut réinventer, laisse la plaie ouverte. On n'arrête jamais d'en sucer le sang, mais elle ne cicatrise pas. [C'est un autre usage de l'ordinateur].

La circoncision juive traditionnelle n'est pas l'une ou l'autre, elle est double, comme l'hymen.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaCirconcision

HT.LHT

DerridaMalRadical

HF.LLF

DerridaInternet

IG.LLK

DerridaVie

XM.KKK

DerridaIdixa

DX.LDF

ChoixDerrida

JD.LLK

VTheologiciel

Rang = O
Genre = DET - DET