Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Mutation des régimes visuels                     Mutation des régimes visuels
Sources (*) : Cézanne, la promesse               Cézanne, la promesse
Maurice Merleau-Ponty - "L'oeil et l'esprit", Ed : Gallimard, 1964, p61

 

Vallier le jardinier (P. Cezanne, 1817) -

Cézanne, l'autre perspective

Tout l'effort moderne de la peinture pour se dégager de l'illusionnisme a une signification métaphysique : la profondeur que Cézanne a recherchée toute sa vie

Cézanne, l'autre perspective
   
   
   
Sous la profondeur, le caché Sous la profondeur, le caché
Plaider pour la peinture               Plaider pour la peinture    
Merleau - Ponty, la peinture                     Merleau - Ponty, la peinture    

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

La peinture donne le sentiment d'une discordance profonde, d'une mutation dans les rapports de l'homme et de l'Être.

Quatre siècles après la Renaissance, la profondeur est toujours neuve. Ce n'est pas l'intervalle entre les choses qui fait mystère ni l'escamotage de l'une par l'autre. Je les vois chacune à sa place, en son lieu. Cette profondeur n'est pas une troisième dimension, c'est l'expérience d'une localité. La forme-spectacle craque. Quelque chose crée des identités, des différences, une texture, une matérialité, etc.... Une chose est là. Il faut briser la coquille de l'espace, rompre le compotier, peindre à sa place un espace, un contenu, une couleur, une modulation, tout ensemble. Le cubisme redira cette déflagration de l'Être.

Dans le Portrait de Vallier de Cézanne ou certaines de ses aquarelles, des blancs sont ménagés entre les couleurs, l'espace rayonne autour de plans qui ne sont assignables en aucun lieu, des surfaces transparentes se superposent et flottent. La profondeur picturale germe, elle n'est pas physique-optique, ni représentation. Par elle le peintre naît dans les choses. Le visible vient à soi.

-------

On retrouve cette "signification métaphysique" dans la différence figurale de Jean-François Lyotard, en tant qu'elle résiste à la réduction de la représentation picturale à un langage.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

MerleauPonty
MutationVision

CM.LMM

CezanneParcours

LE.LLO

CezannePerspective

EM.LEM

ProProfondeur

HC.LHC

ArtPeinture

VM.LLM

MerleauPeinture

EM.LMM

WPeintureProfondeur

Rang = MPeintureMetaphysique
Genre = IA -