Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Van Gogh, les souliers                     Van Gogh, les souliers
Sources (*) : Van Gogh, la différance               Van Gogh, la différance
Jacques Derrida - "La vérité en peinture", Ed : Flammarion, 1978, p295

 

Divers souliers de Van Gogh -

Le spectral de Derrida

Les chaussures de Van Gogh sont hantées, elles sont la revenance même

Le spectral de Derrida
   
   
   
Derrida, l'identification Derrida, l'identification
L'oeuvre accueille les spectres               L'oeuvre accueille les spectres  
Un concept d'oeuvre de Jacques Derrida                     Un concept d'oeuvre de Jacques Derrida    

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Avec la peinture, il faut chercher à faire vrai dit Van Gogh. Ce souci de vérité que revendique aussi Cézanne est apparemment partagé par le philosophe Heidegger et l'historien d'art Schapiro quand ils commentent les tableaux de souliers de Van Gogh. Ces objets (par exemple ceux-ci ou ceux qui sont reproduits ci-contre), qui ne dictent aucune interprétation, les font parler. Ils s'interrogent. A qui appartiennent ces souliers abandonnés, délaissés, délacés? Mais leur questionnement, qui porte sur des questions d'appartenance, n'engage pas le même genre de vérité que celui de Van Gogh ou de Cézanne. Les souliers ne répondent rien, mais eux deux s'empressent de répondre. Selon Heidegger, ils seraient les sabots d'une paysanne; selon Schapiro ils seraient les chaussures du peintre lui-même, qui n'était guère porté aux travaux des champs mais plutôt à l'errance de ville en ville. A aucun prix, les commentateurs ne voudraient renoncer à s'approprier les chaussures. Pour leur assigner la place qui leur convient à eux, ils font appel à des revenants. Qui sont ces chaussures apparemment vides? se demandent-ils. Qu'est-ce qui fait retour, qui revient à travers elles?

Eh oui, les grands savants ignorent eux-mêmes que, dans leur quête, ils croient aux fantômes.

 

 

Une fois peintes, les chaussures sont hors d'usage. On peut toujours projeter ou imaginer ce qu'on veut, halluciner un propriétaire disparu, s'identifier à lui, elles ne portent ni ne désignent aucune subjectivté.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
VanGoghSouliers

EE.LEE

VanGoghDifferance

HG.LHG

DerridaSpectre

RG.LGE

DerridaIdentification

FR.LLF

ArchiOeuvreSpectre

SC.DDD

ConceptOrloeuvre

MV.LMM

WVanGoghChaussures

Rang = VVanGoghRevenance
Genre = MR - IB