Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le logos, logocentrisme                     Derrida, le logos, logocentrisme
Sources (*) : Derrida, la voix               Derrida, la voix
Jacques Derrida - "La carte postale, de Socrate à Freud et au-delà", Ed : Flammarion, 1980, p506

 

Voix-Phallus (Emilia Dengerfeld, 2012) -

Derrida, le phallus, phallocentrisme

La voix est le lieu idéal du phallus - sur sa présence s'édifie le "phallogocentrisme"

Derrida, le phallus, phallocentrisme
   
   
   
Lettre divisible ou indivisible? Lettre divisible ou indivisible?
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Les développements de Lacan dans les années 1953-66 (textes publiés dans les Ecrits) sur la parole pleine, vraie et authentique, avec sa valeur de présence, de proximité et de consistance, montrent le lien étroit entre logocentrisme, phonocentrisme et phallocentrisme, entre la théorie lacanienne du symbolique et la métaphysique occidentale. C'est un lien historique, systématique [depuis Platon, en passant par Rousseau, Hegel et Heidegger, et aussi Freud].

Seule une parole vive peut garder le lien inconscient qui lie au désir de l'autre. Seule la voix est porteuse d'un pouvoir d'idéalisation suffisant pour sauvegarder l'intégrité du phallus. Pour Lacan, le phallus est indivisible car transcendantal. Il est le signifiant privilégié de la présence. La lettre, elle-même indivisible, est son porte-parole, son lieu propre. Lacan rejette le féminisme qui voudrait faire du phallus un objet partiel comme un autre, ce qui lui ferait perdre sa position transcendantale. Cette position est aussi celle de Freud quand il décrit l'organisation génitale infantile. S'il n'y a qu'une libido (masculine), il n'y a pas vraiment de différence entre homme et femme, mais la femme est une figure de l'Autre.

 

 

Dès 1959, Lacan avait défini la voix comme objet (a), c'est-à-dire objet partiel, au même que titre que l'objet phallique ou prégénital. Toutefois ces remarques ont été faites dans un séminaire oral (en 2008, le Séminaire 1958-59 n'était toujours pas publié), et les Ecrits sont la seule source utilisée par Derrida. On peut toutefois se demander pourquoi Derrida ne cite jamais une des innovations majeurs de Lacan : l'objet (a).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaLogocentrisme

LD.LLD

DerridaVoix

LE.LLE

DerridaPhallus

LI.LLI

LettreDerridaLacan

JI.LJI

VVoixPhallus

Rang = SVoixPhallus
Genre = DET - DET