Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la peinture                     Derrida, la peinture
Sources (*) : Je vous dois la vérité en peinture               Je vous dois la vérité en peinture
Jacques Derrida - "La vérité en peinture", Ed : Flammarion, 1978, p12

 

Dame ˆ sa toilette (Le Titien) -

Derrida, vérité

Les "quatre vérités" en peinture, c'est que toutes les quatre (et d'autres encore), elles ouvrent à l'abîme

Derrida, vérité
   
   
   
Derrida, le quatre Derrida, le quatre
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Que signifie la célèbre formulation de Cézanne, "Je vous dois la vérité en peinture, et je vous la dirai"? Dans le texte intitulé Passe-partout qui précède son livre, La vérité en peinture, Derrida qualifie cette formulation de trait, comme on dit trait d'humour, mais également trait pictural, celui qui fait oeuvre. Ce n'est pas un constat, c'est un engagement, une promesse, une phrase performative (du genre de celles qui instituent une loi), un événement dans l'histoire de la peinture.

Que veut dire cette formulation, que peut-on entendre en elle? Jacques Derrida évoque quatre vérités possibles. Les voici, et tous concourent à l'ouverture d'un abyme.

1. On prête à la peinture le pouvoir de restituer la chose même - par reproduction, imitation, ressemblance etc... Il y aurait alors vérité de la vérité, mais divisée en deux sens possibles [génitif objectif et subjectif] : une vérité sur la vérité, ou bien une vérité qui appartient à la vérité elle-même.

2. La peinture représente, elle est supposée faire un portrait fidèle de la vérité, mais par le biais de la fiction ou de l'allégorie. Il ne s'agit plus de dévoilement, mais d'adéquation. Abîme entre présentation et représentation.

3. Le propre de la peinture comme art, c'est d'exposer la vérité sur le mode qui est le sien (pictural), avec ses tropes, son idiome, son économie - qui se parasite elle-même.

4. La vérité au sujet de la peinture, c'est la croyance qu'on peut, par la langue, dire le vrai sur la peinture. C'est une sorte de parasitage supplémentaire auquel Derrida lui-même succombe en écrivant ce livre. Traduire l'oeuvre en mots par exergues ou cartouches, ajouter des cadres ou parega qui la bordent ou la supplémentent - voilà qui ouvre des effets de vérité, un jeu où le vrai sur le vrai est, encore, mis en abîme.

Il reste à s'interroger sur la fonction du "quatre" chez Derrida. Dans La Dissémination, il explique que c'est son chiffre, sa pratique, qui commence par la dyade (deux fois deux, et ainsi de suite), il évoque la quatrième surface qui s'ajoute à la perspective classique. Ailleurs, il cite les quatre rabbins du Pardès et se réfère aux quatre niveaux de sens de la Cabale. Comment mettre en rapport ces modalités du "quatre" avec les quatre textes regroupés dans La Vérité en peinture - (résumés deux fois, p3 et pp14-15), et aux quatre sens de la phrase "Je m'intéresse à l'idiome de la vérité en peinture" (p9) qui sont aussi les quatre vérités de la peinture (p12)? Peut-être ne faut-il pas faire de fétichisme du chiffre "quatre" ni lui attribuer de contenu particulier. Le quatre est ce qui démultiplie, d'une infinité de façons possibles, une duplicité qui, dès le départ s'écrit (4 + 1). On retrouve cette logique dans le plan du livre "La Vérité en peinture, où le "Passe-partout", ce cinquième texte (sans compter l'"Avertissement", lui-même en supplément de supplément), occupe la place d'un parergon toujours divisible.

 

 

Comme un "passe-partout", cees quatre vérités produisent de l'espacement.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaPeinture

HV.LHV

VeritePeinture

CP.LPP

DerridaVerite

LP.LLM

DerridaQuatre

NN.NNN

Vpassepartoutcezanne

Rang = O
Genre = MR - IB