Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, date et signature                     Derrida, date et signature
Sources (*) : Derrida, acquiescement, le "oui"               Derrida, acquiescement, le "oui"
Jacques Derrida - "Ulysse gramophone, Deux mots pour Joyce", Ed : Galilée, 1987, pp121-2

 

Oui-rire-signature (Leo Melbou, 2010) -

Derrida, marque, re - marque, itérabilité

La signature requiert un "oui" plus vieux que le savoir, un oui qui, derrière chaque mot et même sans mot, confirme le gage d'une marque laissée

Derrida, marque, re - marque, itérabilité
   
   
   
Derrida, James Joyce Derrida, James Joyce
Archi - oeuvre, marque               Archi - oeuvre, marque  
L'oeuvre, et le paradoxe du "oui"                     L'oeuvre, et le paradoxe du "oui"    

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Dans cette conférence sur l'Ulysse de Joyce, Jacques Derrida a choisi de poser la question de la signature à travers celle du "oui". Comment Joyce signe-t-il, dans Ulysse? Par son rire. C'est un rire qui vient de très loin, d'avant même le texte. Déjà, ça rit, et toute la gamme des rires, toutes les tonalités du satirique, du comique et de l'humour, redoublent un "oui" initial. Lequel? Celui d'un autre hétérogène qui fait effraction dans l'extraordinaire érudition du texte, celui d'un affect qui ne s'efface pas, qui reste, malgré l'ambition encyclopédique, malgré la multiplicité des langues et des expériences. D'abord entendu (ouï-dire), il se fraie un passage dans l'écriture (oui-rire). Répété, il se gramophonise et s'auto-parodie. A travers l'ironie et la raillerie, il s'impose comme supplément transcendantal auquel il faut croire, avant et après tout.

Ce "oui" est requis par la signature de Joyce, unique et irremplaçable (comme elle l'est par le nom de Jacques Derrida). C'est lui qui rassemble la subjectivité et la délègue au nom. Des générations d'héritiers et de lecteurs y consentent.

---

La marque laissée, c'est celle de l'acquiescement primordial. C'est un gage, il faut y répondre.

 

 

C'est un oui d'abandon qui laisse dire la tonalité eschatologique de l'oeuvre : j'acquiesce par avance à ce don, je le contresigne, je laisse venir la marque sans même la questionner.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaSignature

FE.LDE

DerridaOui

EJ.LEJ

DerridaMarque

FS.LSF

DerridaJoyce

DS.LSD

ArchiOeuvreMarque

MS.LLD

OeuvreOuiRire

HH.KHH

USignature

Rang = LSiganture
Genre = DET - DET