Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La société, lieu du processus vital                     La société, lieu du processus vital
Sources (*) : Technique calculable, incalculable               Technique calculable, incalculable
Hannah Arendt - "Condition de l'homme moderne", Ed : Calmann-Lévy, 1961, p182

 

- -

Ce qui est dangereux dans l'automatisation est moins la perte de vie naturelle que l'absorption de toute la productivité humaine dans une intensification du processus vital

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Contrairement à ce qu'espérait Marx, quand le temps de loisir augmente, il n'est pas consacré aux plus hautes activités, mais à la consommation, c'est-à-dire à la satisfaction d'appétits devenus insatiables. L'économie exige que les choses soient dévorées et jetées aussi vite que produites. Elle implique la continuation et l'élargissement du gaspillage, sous peine d'un arrêt catastrophique. Aucun objet du monde n'est plus à l'abri de l'anéantissement par consommation.

Ce qu'on appelle "culture de masse" est une occupation du domaine public par l'"animal laborans" à la recherche du bonheur. Mais en quoi consiste le bonheur? Une regénération et un épuisement perpétuel des ressources, un équilibre entre la peine et le soulagement, par des activités privées étalées au grand jour.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Arendt
ArendtSocial

HM.LHJ

TechniqueIncalculable

CN.LDD

UMecanisation

Rang = Rautomatisation
Genre = MK - NP