Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le témoignage                     Derrida, le témoignage
Derrida, le secret               Derrida, le secret
Jacques Derrida - "Le Cahier de l'Herne sur Jacques Derrida", Ed : de l'Herne, 2004, p531 - Poétique et politique du témoignage

 

Nul ne tŽmoigne pour le tŽmoin -

Derrida, singularités

On ne peut partager ni prouver un secret : le témoin est seul, irremplaçable, nul ne peut témoigner pour lui

Derrida, singularités
   
   
   
Traduire, c'est témoigner Traduire, c'est témoigner
Une oeuvre en appelle au témoignage d'un autre               Une oeuvre en appelle au témoignage d'un autre  
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Comment interpréter la dernière phrase du poème de Paul Celan, Aschenglorie? "Nul / ne témoigne / pour le témoin" traduit André du Bouchet. Dans la deuxième strophe du poème, Celan évoque le serment pétrifié, dont on entend la rumeur. S'il était question d'une transmission de connaissance, d'une information, d'un constat, quelqu'un pourrait témoigner pour le témoin. Mais il ne s'agit pas de cela. Il s'agit de ce qu'un témoin s'apprête à dire sur quelque chose qu'il a vu, entendu ou touché. Lui seul a été présent, nul autre ne peut vérifier son dire. En promettant de dire la vérité, le témoin se lie par un contrat, un serment, à celui qui aura foi en lui, le croira ou ne le croira pas. Par ce serment, tous deux acceptent d'entrer dans un espace saint et sacré, celui du rapport à l'autre, un espace auquel ils restent fidèles y compris s'il y a mensonge, parjure ou profanation.

Un secret non partageable (qui n'est ni une connaissance, ni une information) ne peut jamais être prouvé. Entre le champ de la preuve et celui du témoignage, il y a hétérogénéité radicale (on ne peut rien prouver ni pour lui, ni contre lui). Ce secret n'est partagé avec personne, même pas avec le destinataire du serment ou du témoignage. On ne peut répondre à cet acte de langage - le témoignage - que par un autre acte de langage, - la croyance.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaTemoin

ID.LLI

DerridaSecret

IE.LIE

DerridaSingul

JF.LJF

TraductionTemoin

DD.LER

OeuvreTemoin

FK.LLK

UTemoinIrremplacable

Rang = LTemoinSeul
Genre = MK - CIT