Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
S'associer pour ++ déconstruire ++                     S'associer pour ++ déconstruire ++
Sources (*) : Pour plus d'une déconstruction à venir               Pour plus d'une déconstruction à venir
Pierre Delain - "Croisements", Ed : Galgal, 2004-2016, Page créée le 24 déc 2015

[Si elle s'instituait, une "Association pour la déconstruction" s'autodétruirait; et sinon, elle n'aura survécu que par le mouvement irréductible de ses apories]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

1. Malgré son nom, l'Association n'agit pas pour "la" déconstruction, mais pour plus d'une déconstruction à venir.

2. Une telle Association devrait être fondée sur une Déclaration datée et signée. Cette Déclaration préciserait que l'Association opère sans fondement, sans finalité, sans calcul ni transaction, mais pas sans principes. Elle se donnerait pour tâche la traduction effective, conditionnelle, de principes inconditionnels dont la liste n'est pas déterminée à l'avance.

3. Quoique créée sur une base nominative, en un lieu singulier et unique, l'Association se donne pour tâche de travailler sur ses limites. D'une part, elle est tendue vers la généralité, l'universalité; d'autre part, ses marges ne sont pas fixées à l'avance. Ce n'est pas une question de malléabilité ou de fragilité, c'est une question de principe. L'Association est inconditionnellement ouverte à l'autre, à l'hétérogène, à l'extériorité. Il faut travailler les limites entre intérieur et extérieur, ne jamais légitimer la séparation entre membres et non-membre. Toute limitrophie est mouvante. Elle a une histoire, une complexité singulire (le groupe de lecture, tel qu'il fonctionne, répond à ce principe).

3. Derrida a tenté, lui-même, de penser le lien qui pourrait résulter du legs de son oeuvre (la structure X sans X : communauté sans communauté, association sans association, etc). Une logique d'amitié, de mouvance, voire de stricture, est incompatible avec l'appartenance. La déconstruction ne sera jamais reconnue, elle n'ouvrira jamais la voie à des métiers, à des regroupements établis, pas même dans le domaine universitaire. Ce n'est pas un hasard si, à quelques rares exceptions près, il n'existait toujours pas, dix ans après sa mort, d'institution ou d'enseignement derridien systématique, et aucun projet vraiment original de revue. Personne ne les a empêchés ou interdits; ils n'ont simplement pas eu l'occasion d'advenir.

4. Le mode de fonctionnement des associations, avec président, AG et bureau est fixé par la loi et la tradition. L'APLD doit accepter ces modalités, ce qui ne lui interdit pas de fonctionner tout autrement, d'inventer, en plus, sans hiérarchie, un mode opératoire nouveau.

5. Ne jamais renoncer ni à l'érudition, au savoir, ni à la performativité.

--------------

Propositions

--------------

-

[Au-delà de "Jacques Derrida", toute déconstruction à venir est suspendue à la question du nom, de la signature]

-

Pourquoi n'existe-t-il, aujourd'hui, aucune revue derridienne en langue française?

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Delain
AssocDecons

AA.BBB

DeconsAVenir

SH.LLD

LW_AssocDecons

Rang = WAssocDecons
Genre = -