Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le représenté s'absente                     Le représenté s'absente
Sources (*) : Pluricité de l'image               Pluricité de l'image
Georges Didi-Huberman - "Devant l'image, question posée aux fins d'une histoire de l'art", Ed : Minuit, 1990, p176

 

Boite -

Sigmund Freud

Avec le rêve et le symptôme, Freud a brisé la boîte de la représentation où l'image était enfermée

Sigmund Freud
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Les notions d'image et de logique se sont accordées pour donner son évidence à l'histoire de l'art. Freud les remet toutes deux en question. En questionnant le processus de figuration plus que la figure elle-même, le devenir visible plus que la représentation, il déchire et dégage la notion d'image. Les images ne sont pas rationnelles. On ne peut pas les enfermer dans des boîtes fermées. Soumises à un travail du négatif, elles se jouent de la logique. Sous la représentation affleure la présentation, sous la transparence l'opacité, et sous le visible le visuel.

A partir de la déformation du rêve (Enstellung), Freud pense la déchirure de l'image. Le rêve est un rébus et non pas un dessin. Il est en mouvement, soumis à un travail. C'est une organisation paradoxale qui déroute le sens du discours et la transparence représentative, un modèle visuel dont ne rendent compte ni le disegno vasarien ni le schème kantien.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
ProRepresentation

RF.KAA

ProImage

GD.GGD

FreudCheminements

FD.FFD

W.freud

Rang = L
Genre = DET - DET