Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Tu traduiras dans ton idiome                     Tu traduiras dans ton idiome
Sources (*) : L'oeuvre derridienne, vaccin contre le pire               L'oeuvre derridienne, vaccin contre le pire
Pierre Delain - "Pour une œuvrance à venir", Ed : Guilgal, 2011-2016, Page créée le 20 janvier 2016 La stratégie politique de la vaccination

[Tu traduiras dans ton idiome]

La stratégie politique de la vaccination
   
   
   
                 
                       

- James : D'un côté, toute oeuvre transpose ou traduit "autre chose" qu'elle-même. Quoi? Tu peux faire appel à la psychologie, à l'histoire, à la biographie, aux sciences sociales, à la philologie, à l'esthétique, à la critique littéraire ou à la philosophie, tu supposeras toujours un "autre texte" (ou plusieurs) derrière ce texte, une autre dimension de l'oeuvre invisible ou inaudible, cachée ou dissimulée, distincte ou différente de ce que tu as sous les yeux. Et ce n'est pas tout, en plus de ça toute oeuvre ouvre sur autre chose qu'elle-même. Elle est vue, interprétée, écoutée, transformée par d'autres lecteurs, en d'autres langues ou d'autres idiomes. Mais le point important, c'est que malgré ce que je viens de dire, c'est toujours la même oeuvre, le même texte ou la même image qui renvoie à quelque chose d'unique. Il y a derrière elle, devant elle ou sous elle un pur ou vrai langage, comme disait Benjamin, un contenu intouchable. Entre la multiplicité interne et externe de l'oeuvre et sa permanence, chaque lecteur, à son tour, tente une autre conciliation.

- Frédéric : Tu ne dis rien de neuf, James, tout ce que tu viens de dire, c'était déjà dans le mythe de la tour de Babel.

- James : Je l'assume, je l'accepte. J'en fais un commandement, un devoir.

- Dick : Traduire, ce n'est pas un acte neutre. C'est une rencontre, un rapport à l'autre, et c'est aussi une déconstruction, une destruction. On ne fait pas survivre les oeuvres sans perte.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[Derrida, la traduction]

-

[La tâche du traducteur est de faire mûrir, dans la traduction, la semence du pur langage]

-

[La déconstruction s'apparente à une traduction nécessaire et impossible, interdite et imposée, dont la tâche serait de faire survivre et croître les oeuvres de la tradition]

-

[Traduire un poème, c'est témoigner d'une rencontre, d'une éthique du rapport à l'autre, où chaque fois s'invente un nouvel idiome, unique]

-

[Derrida, la tour de Babel]

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

logo

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Delain
TraduireOeuvrer

AA.BBB

OeuvrePrincipe

RR.LKK

ArchiOeuvreDecons

EK.LEK

FC_TraduireOeuvrer

Rang = OTraductionOeuvre
Genre = -